Parker Noah france 2012
On ne reverra sans doute jamais Joakim Noah, comme cela aux côtés de Tony Parker sous le maillot de l'équipe de France. | Maxppp

La défection de Noah n'inquiète plus les Bleus

Publié le , modifié le

L'annonce du forfait de Joakim Noah pour le championnat d'Europe qui aura lieu en France n'est pas véritablement une surprise. Même si le directeur national Patrick Beesley a espéré jusqu'au bout pouvoir convaincre le joueur de Chicago Bulls de faire enfin le choix de la sélection. Face à la nécessité de gérer ses soucis physiques actuels, Noah a donc décidé de privilégier la NBA considérant qu'il ne sera pas totalement disponible pour les Bleus. Dont acte. Mais cette fois-ci, si elle reste foncièrement préjudiciable, cette absence n'inquiète plus l'équipe de France.

Joakim Noah avait déjà affirmé dans la presse début mars que les Bleus et le Championnat d'Europe n'étaient "pas sa priorité". Vincent Collet et Patrick Beesley lui avaient laissé un délai supplémentaire pour se prononcer sur sa participation à l'Euro. C'est fait. A 30 ans, le pivot aux 22 sélections a sans doute, par cette décision, tiré un trait définitif sur son aventure avec une équipe de France à propos de laquelle il n'aura pas contribué à écrire les plus belles pages puisqu'il a toujours eu du mal à se sentir vraiment concerné.

Il n'avait pas participé aux exploits des Tricolores lors de l'Euro-2013 (médaille d'or) et de la Coupe du monde 2014 (bronze). Il n'a jusqu'ici disputé qu'une seule grosse compétition internationale avec la France, l'Euro-2011 en Lituanie où les Bleus avaient décroché la médaille d'argent.

Des successeurs de talent

Aujourd'hui, le forfait de Noah devrait de fait être moins pesant que par le passé avec l'émergence des intérieurs Alexis Ajinça, Kevin Séraphin, Joffrey Lauvergne et surtout Rudy Gobert qui réalise une fantastique saison avec les Utah Jazz.  "J'ai beaucoup de respect pour Joakim, c'est un grand joueur. Mais s'il ne vient pas, je ne suis pas inquiet pour l'équipe", avait d'ailleurs déclaré Gobert à ce sujet. "C'est  vraiment dommage qu'il renonce mais "son absence sera moins pénalisante qu'elle a pu l'être en 2011", a également dit à son propos Patrick Beesley.

Il est vrai que depuis, sans lui, les Bleus ont démontré de vraies valeurs d'abnégation validées par des titres ou des médailles. Ils peuvent continuer sur cette lancée sachant que Noah devrait être les seul grand absent. Les principaux cadres de l'équipe, Tony Parker, Nicolas Batum et Boris Diaw, ont déjà affiché leur volonté de participer à l'Euro. 

Christian Grégoire