Slovénie France Parker
Tony Parker face à la muraille slovène | AFP - Jure Makovec

La bande à Parker dompte la Slovénie

Publié le , modifié le

L'équipe de France termine sur une victoire sur la Slovénie (70-65) sa préparation à l'Euro-2013. Evénement qui se déroulera à Ljubjana à partir de mercredi prochain et jusqu'au 22 septembre. Après les deux défaites (85-76 à Madrid, 85-84 à Montpellier) concédées face à l'Espagne, le double champion d'Europe en titre, les joueurs de Vincent Collet ont également souffert pendant tout le match face aux joueurs slovènes avant de renverser la tendance dans les dernières minutes de la rencontre.

Les vice-champions d'Europe auront empilé au cours de leur préparation sept  victoires pour trois défaites, toutes concédées face à des cadors: l'Espagne  par deux fois (85-76 à Madrid, 85-84 à Montpellier) et la Grèce (79-67). Hormis le résultat final, il y aura peu de positif à retirer de ce seul match en Slovénie pour les Bleus. Nicolas Batum, notamment, est complètement passé à côté de son match. Et le secteur intérieur a été loin d'être impérial en défense. Seuls Tony Parker, Nando De Colo et Alexis Ajinça (17 points, 6 rebonds) ont été vraiment à la hauteur des attentes. 

Alexis Ajinça sauve les Bleus

Comme lors de leur deuxième match contre l'Espagne lundi, les Bleus ont eu quelques difficultés à se mettre dans le bain. Bousculés par le jeu rapide des Slovènes, ils étaient menés 12-4 après seulement 5 minutes. Mais ils n'ont pas mis trop longtemps à sortir de leur torpeur. Sous l'impulsion de Parker et de De Colo, ils ont immédiatement répliqué pour passer un 13-1 à leurs hôtes, particulièrement maladroits à 3 points. La France a réussi à prendre une avance de 7 points (30-23, 18e) en continuant à exploiter la maladresse adverse.

Mais les Tricolores, un peu perdus au rebond défensif, ont gâché cet  avantage avec deux dernières minutes désastreuses avant la pause. Ils ont continué à subir au retour des vestiaires, les Slovènes se montrant plus agressifs, à l'image du vif Goran Dragic. Les Bleus, assez apathiques, s'en sont alors remis à Parker pour éviter de sombrer (45-51, 29e). C'est ensuite en allant chercher les longs segments d'Ajinça qu'ils ont  trouvé la solution. L'intérieur strasbourgeois a fait la différence à lui seul dans les cinq dernières minutes.

Collet content

Vincent Collet, l'entraîneur de l'équipe  de France, a trouvé des motifs de satisfaction dans ce match. "C'était un match intéressant pour les deux équipes à quatre jours  de l'Euro. C'est toujours bien de trouver un moyen de gagner ce genre de match  serré. On était en difficulté dans le troisième quart-temps, avec beaucoup de  ballons perdus. On a mieux contrôlé le ballon dans le dernier quart-temps. Et  on a aussi mieux fait bouger la balle pour trouver Alexis (Ajinça) sous les  panneaux. C'était intéressant car la Slovénie va être l'une des bonnes équipes  de cet Euro. Je voulais ce genre de match, car on avait besoin de ça pour  élever notre niveau. On doit encore progresser si on veut faire quelque chose  de bien dans cette compétition."

Gilles Gaillard

Championnat d'Europe de Basket