Finlande - Turquie
Le Turc Hedo Turkoglu en difficulté dans la défense finlandaise | AFP - ANDREJ ISAKOVIC

Euro: Israël et Turquie surpris d'entrée

Publié le , modifié le

Souvent citée parmi les grands outsiders pour le titre de championne d'Europe, la Turquie a très mal débuté son Euro-2013 en Slovénie. Les vice-champions du monde 2010 ont en effet été battus par la Finlande (61-55), dans le groupe D, dans le sillage d'un Turkoglu catastrophique (8pts, 3rbds à 4/22 à 3pts). Dans le groupe A, celui de la France, sans Luol Deng, la Grande-Bretagne a fait tomber Israël à l'issue de la prolongation (75-71) après avoir égalisé dans les dernières secondes du temps réglementaire, alors que les Belges ont été battus sur le fil par l'Ukraine (58-57). L'Espagne, double tenante du titre, s'est facilement imposée devant la Croatie (68-40).

Les ténors de l'Euro sont prévenus. En l'absence de nombreuses stars, la hiérarchie pourrait être chamboulée en Slovénie en ce mois de septembre. Deux surprises ont déjà marqué les premiers matches de cette première journée de l'Euro.

Sans être un authentique favori de l'Euro, la Turquie, vice-championne du  monde en 2010, faisait figure de sérieux outsideur, même si elle avait connu  une préparation assez difficile. Mais contre des Finlandais qui avaient déjà étonné à l'Euro-2011 (9e  place), les Turcs ont tout fait à l'envers. Après 25 minutes, ils n'avaient  marqué que 22 points et la Finlande, pourtant fort maladroite, avait 16 points  d'avance. Les Turcs, avec un Hedo Turkoglu fantomatique (8 points, 3 rebonds) et un  pourcentage horrible à 3 points (4 sur 22, 18,2%), ont commencé à trouver leur  rythme en fin de troisième quart-temps. Mais le retard à combler était trop  important. Ce revers met la Turquie d'emblée dans une situation très compliquée. Placée dans un groupe D très relevé, elle n'aura plus aucun droit à l'erreur et  jouera un match déjà décisif jeudi contre l'Italie, qui débute par un choc avec la Russie ce soir.

La victoire de la Grande-Bretagne est tout aussi épatante, surtout en l'absence de son leader et star, Luol Deng, resté à Chicago. Même si Israël  n'est pas tout à fait du calibre de la Turquie, il compte une flopée de joueurs de talent, tels Lior Elyahu ou Omri Casspi. Mais les Israéliens restent sur des résultats assez piteux ces dernières  années à l'Euro (13e en 2009 et 2011) et n'ont pas montré sur ce premier match  ce qu'on attendait d'eux. La Grande-Bretagne, pourtant accablée par les forfaits, a longtemps fait la course en tête puis eu le mérite de  réagir quand Israël est passé devant. En prolongation, les Israéliens ont fini par payer leur maladresse chronique aux lancers francs (17 sur 32, 53%) et Kyle Johnson (22 points) a fait la différence.

L'Espagne et la Grèce tranquilles

L'Espagne et la Grèce  n'ont pas commis d'erreur pour leurs débuts. Sans doute échaudés par les surprises qui avaient émaillé les premiers  matches de la journée, Espagnols et Grecs se sont montrés extrêmement sérieux.L'Espagne, qui rêve d'un triplé, jamais plus réussi depuis la Yougoslavie  en 1973, 1975 et 1977, même si elle est arrivée en Slovénie sans trois joueurs  majeurs (Pau Gasol, Juan Carlos Navarro et Serge Ibaka), a terrassé la Croatie  (68-40). Les Espagnols ont mis d'entrée les points sur les "i", en infligeant un  24-9 aux Croates dans le premier quart-temps. Ils ont ensuite pu dérouler  derrière Marc Gasol (14 points, 11 rebonds) et Rudy Fernandez (15 pts, 8 rds).

La Grèce, elle, a attendu dix minutes pour mettre la machine en route. Mais  la Suède n'a ensuite plus vu le jour et a subi une correction (79-51). Les 12  joueurs grecs ont inscrit des points.

La Macédoine, révélation de la dernière édition (4e), a concédé un revers  d'un seul point mais potentiellement désastreux devant le Monténégro (81-80).
Les Macédoniens devront sans doute réussir un exploit devant la Lituanie ou  la Serbie pour se qualifier, dans un groupe B qui devrait offrir quelques duels  acharnés. Maléfique il y a deux ans, Bo McCalebb, le meneur américain naturalisé macédonien, a encore été remarquable (23 points), mais il a raté le panier de  la victoire.

Résulta​ts de la 1re journée

Groupe A
Israël - Grande-Bretagne 71 - 75 a.p.
Belgique - Ukraine 57-58
France-Allemagne 74-80

Groupe B
Lettonie - Bosnie-Herzégovine 86 - 75
Macédoine - Montenegro 80-81
Serbie - Lituanie 63-56

Groupe C
République Tchèque - Slovénie 60-62
Géorgie - Pologne 84 - 67
Espagne - Croatie 68-40

Groupe D
Turquie - Finlande 55 - 61
Suède - Grèce 51-79
Russie - Italie 68-74

Championnat d'Europe de Basket