Basket Euro 2015 France Russie 082015
Tony Parker à la mène de l'équipe de France face à la Russie | MaxPPP - PQR - Maxit Jegat

Euro 2015 - Préparation: La France surclasse la Russie

Publié le , modifié le

La France a écrasé la Russie 93 à 55, dimanche à Villeurbanne, dans son troisième match de préparation à l'Euro-2015 de basket. Les Bleus avaient battu la Serbie vendredi à Nancy, après une défaite initiale en Finlande.

Oublié donc le faux départ en Finlande, il y a huit jours, les Bleus sont dans  le rythme et leur objectif est clair pour les cinq semaines qui les séparent du début de la compétition, le 5 septembre. Peaufiner leur jeu bien sûr, mais aussi montrer leur force en écrasant tout sur leur passage.

A l'Astroballe, ça n'a pas traîné. A 17-2 après quatre minutes de défense asphyxiante et de contre-attaques, la victoire n'était pas loin d'être acquise pour les Bleus. Vincent Collet a pu répartir largement le temps de jeu. Pas moins de onze joueurs ont alimenté la marque, dont huit avec huit points ou plus, Nicolas Batum et Joffrey Lauvergne étant les plus productifs (13 points). Navigant en permanence avec une vingtaine de points de marge (50-30 à la  pause), les coéquipiers de Tony Parker ont pu se permettre quelques fantaisies: tir à trois points pour le pivot Joffrey Lauvergne, alley-oops et dunk pour Nicolas Batum, au grand régal du public.

Des intérieurs déjà au rendez-vous

Il y a eu également à un match dans le match entre les arrières Ewan  Fournier et Charles Kahudi, en balance pour la douzième et dernière place à  l'Euro. C'est ce dernier, futur Villeurbannais, qui s'en est le mieux tiré avec dix points et une belle combativité. Certes la Russie est diminuée. Alexandre Kirilenko a pris sa retraite internationale, Viktor Khryapa se ménage et l'équipe ne ressemble plus beaucoup  à celle qui avait décroché la médaille de bronze aux jeux Olympiques de Londres  il y a trois ans.

Mais la solidité des Français en défense, leur domination sous les paniers  avec le trio Lauvergne-Gobert-Ajinça (33 points à eux trois), la diversité des  solutions en attaque a de quoi donner de grands espoirs. "On est concentré, appliqué, on joue bien ensemble. Vincent commence à  trouver ses rotations", a apprécié Parker.

Réactions:

Tony Parker (meneur de jeu français): "C'est une bonne victoire. L'équipe de Russie n'est pas aussi forte qu'elle  pourrait l'être avec pas mal d'absents, mais il fallait quand même rester  concentrés et jouer notre jeu. On a été bon en défense, on a fait beaucoup d'interceptions. En attaque, on a alterné jeu rapide, jeu placé et jeu de  transition. Mais la vraie réponse sera de faire ça mercredi contre une plus  grosse équipe (la Serbie). On est concentré, on est appliqué, on joue bien  ensemble. Les rotations ont été bonnes. En tant que président du club (de Villeurbanne), c'était sympa de jouer ici."
   
Vincent Collet (entraîneur français): "Même si c'était contre un adversaire  moins fort que la Serbie vendredi, c'est un match qui nous a permis de  progresser dans certains domaines. Mais il ne faut pas se leurrer, la même équipe, dans quatre semaines (à Montpellier lors de l'Euro), fera tout pour nous ralentir davantage. Je hiérarchise les matches. Celui de mercredi (en Serbie) est un sommet de la préparation."
    

Championnat d'Europe de Basket