Alexis Ajinca
Alexis Ajinca obligé de quitter l'équipe de France | MIKA KYLMÄNIEMI / LEHTIKUVA / AFP

Euro 2015 : La France perd son premier match de préparation face à la Finlande (76-67)

Publié le , modifié le

Pour le premier de ses dix matches de préparation à l'Euro 2015, qu'elle disputera à domicile en septembre, l'équipe de France s'est inclinée face à la Finlande (76-67). Malgré les 14 points de Tony Parker, meilleur marqueur des Bleus. A leur décharge, Boris Diaw, Nicolas Batum et Nando de Colo manquaient à l'appel.

Surprise d'entrée par une sélection locale euphorique aux tirs, la France, menée toute la rencontre, est revenue lentement au score en dominant les trois  quarts-temps suivants pour échouer sur la fin. Cette défaite sans conséquence porte l'excuse de l'absence de trois cadres : Boris Diaw et Nicolas Batum jouaient en Afrique du Sud un match de gala avec d'autres joueurs NBA, et Nando De Colo est resté en France, blessé. Mais elle fait tâche pour l'équipe championne d'Europe, malmenée par le 22e (sur 24) du dernier Mondial, à un mois de la défense de son titre à domicile, qu'elle débutera à Montpellier par une rencontre contre la... Finlande.

Soutenue par plus de 7.000 spectateurs dans une arène habituellement dédiée au hockey sur glace, l'équipe d'Henrik Dettmann a réussi un premier quart-temps de folie, qui a scellé le sort de la rencontre. Connus pour leur capacité à tirer de loin, les Finlandais n'ont pas failli à leur réputation de "tireurs fous": avec six paniers à trois points dans les cinq premières minutes, ils se sont rapidement envolés au score (26-8), face à des Français incapables de les tenir et mal organisés en attaque. L'écart atteignait son maximum (+22) à la fin du premier quart-temps (36-14), sous l'impulsion de Sasu Salin (19 points au total dont 5/7 à trois  points).

Parker, Diot et Gelabale hors sujet

Ridiculisés, les Français ont réagi en début de deuxième quart-temps (8-0), mais sans réussir à passer sous la barre des dix points de retard (44-33). A la  mi-temps, les choses n'allaient pas beaucoup mieux (53-35). Les affaires ne s'arrangeaient pas vraiment après la pause (66-50), les  champions d'Europe ne refaisant leur retard que trop lentement. Les Bleus sont parvenus à réduire l'écart à dix points en début de dernier  quart-temps (68-58), sur un panier primé de Charles Kahudi. Les Français  entrevoient alors une victoire miraculeuse (70-67). Mais trois balles perdues  consécutivement sonnent le glas de leurs espoirs de hold-up.

L'ensemble de l'équipe a déçu, que ce soit Tony Parker, 14 points mais 20%  à deux points, Antoine Diot (25%) ou Mickaël Gelabale (33%). Vincent Collet n'a  pas donné sa chance à Mouhammadou Jaiteh, le novice. Après cette médiocre prestation, les Bleus rentreront en France dans la  nuit de samedi à dimanche, avant de bénéficier de trois jours de repos. Ils se retrouveront ensuite à Nancy, où ils devront se racheter vendredi face à la Serbie.

AFP

Championnat d'Europe de Basket