Tony Parker et Vincent Collet
Tony Parker et Vincent Collet | MARK RALSTON / AFP

Équipe de France : les cadres sont là, pas Noah

Publié le , modifié le

Vincent Collet, sélectionneur de l'équipe de France, a annoncé cet après-midi une pré-sélection de 17 joueurs (plus 5 remplaçants) en vue du prochain Eurobasket (du 4 au 22 septembre en Slovénie). Grand absent de la liste comme aux derniers Jeux Olympiques, Joakim Noah est forfait sur blessure. Les autres cadres (Tony Parker, Nicolas Batum, Boris Diaw) seront de la partie.

"Une équipe compétitive, qui a de la gueule". Malgré l'absence notable - mais attendue - de Joakim Noah, le sélectionneur Vincent Collet croit au groupe de 17 joueurs pré-sélectionnés pour le prochain Championnat d'Europe de basket. Marquée par une pénurie de pivot (Noah, mais aussi Mahinmi, Séraphin), cette première esquisse d'effectif se démarque également des précédentes par la volonté du staff d'intégrer des jeunes joueurs (Fournier, Westermann, Lauvergne). L'objectif, estime le DTC Patrick Beesley : "avoir une forte ambition olympique en 2016".

Pour cela, les jeunes pousses pourront compter sur l'investissement des "irréductibles", à l'image de Tony Parker. "Son attachement pour l'équipe de France ne se dément jamais", a déclaré Collet. "Avant le match 6 des finales NBA, très fatigué, il me parlait déjà de rassemblement, d'aller le plus loin possible avec les Bleus". Le capitaine Boris Diaw et l'indispensable Nicolas Batum ne manqueront pas non plus à l'appel, revanchards après leur défaite en quart de finale des derniers Jeux Olympiques de Londres.

Evan Fournier, "l'avenir du basket français"

Parmi les nouvelles têtes, le rookie de Denver Evan Fournier représente, selon Collet "l'avenir du basket national", tandis que les deux "Serbes" (Joffrey Lauvergne et Léo Westermann, qui évoluent au Partizan Belgrade) tenteront de saisir leur chance en Bleu pour confirmer leur progression encourageante en Euroligue. Edwin Jackson (MVP Français de Pro A cette saison), qui "a passé un cap", tout comme son ancien coéquipier Kim Tillie et l'arrière de Vitoria Thomas Heurtel, devront sans doute batailler pour intégrer le groupe final (12 joueurs) qui ira en Slovénie en septembre prochain.

Au poste de pivot, sujet de tous les débats, le sélectionneur a dû composer sans "Jooks", officiellement blessé au pied. C'est donc avec le Strasbourgeois Alexis Ajinça (que Collet connaît bien pour l'avoir coaché toute la saison passée) et le Clipper Ronny Turiaf (10 minutes de jeu en moyenne cette année...) que les Bleus devront se frotter aux meilleurs secteurs intérieurs européens. Lauvergne et Tillie peuvent bien se décaler au poste 5 pour apporter leur soutien, mais cela sera-t-il suffisant ? L'équipe de France peut se rassurer en constatant par exemple que Pau Gasol, en Espagne, sera forfait, mais l'énergie de Noah n'aurait sans doute pas été de trop. 

En fin de conférence de presse, Vincent Collet a également tenu à rendre hommage à Ludovic Vaty, lequel a récemment dû mettre un terme à sa carrière en raison d'une pathologie cardiaque. "Il aurait probablement fait partie de la sélection finale", a précisé le coach des Bleus. 

Les 17 joueurs présélectionnés :

Poste 1 : Tony Parker, Thomas Heurtel, Antoine Diot, Léo Westermann
Poste 2 : Yannick Bokolo, Nando De Colo, Evan Fournier, Edwin Jackson
Poste 3 : Nicolas Batum, Mickaël Gelabale, Charles Kahudi
Poste 4-5 : Boris Diaw, Florent Piétrus, Joffrey Lauvergne, Kim Tillie
Poste 5 : Alexis Ajinça, Ronny Turiaf
Remplaçants : Andrew Albicy, Livio Jean-Charles, Jérémy Leloup, Adrien Moerman, Rudy Gobert

Championnat d'Europe de Basket