David Lighty face à Yakuba Ouattara, lors de la finale Asvel - Monaco
David Lighty face à Yakuba Ouattara, lors de la finale Asvel - Monaco | AFP

L'Asvel à un pas du titre

Publié le , modifié le

Vainqueur de Monaco samedi, puis lundi, Villeurbanne n'est plus qu'à un succès de son 19e titre de champion de France de basket. Les Villeurbannais mènent 2 à 0 dans cette finale au meilleur des cinq manches et ont maintenant trois occasions de conclure, ce soir (20h45) en Principauté puis de nouveau samedi sur le Rocher, avant une éventuelle "belle" à domicile mardi prochain.

Fort de cinq victoires en autant de matches cette saison face à la Roca Team, l'Asvel ne se rend pas pour autant en Principauté avec l'assurance de l'emporter. Pour Paul Lacombe, les deux  premiers "matches nous laissent de l'espoir. (...) Pour l'emporter, il faudra montrer un bien meilleur visage, répondre à l'intensité, avec plus d'engagement et de dureté. Après, viendront fluidité offensive et plaisir", a assuré l'international français de Monaco. "Ces deux matches ont laissé pas mal de frustration. Avec plus de plaisir et un retour aux fondamentaux, on peut prendre un match", a-t-il assuré.

Autre élément rassurant pour les Monégasques, depuis l'arrivée de l'entraîneur Sasa Obradovic fin février, ils n'ont encore jamais perdu à domicile. Et signe que le coach serbe peut avoir un grand rôle à jouer pour les deux prochaines rencontres prévues à Monaco, son coup de colère de lundi (et son expulsion), a clairement fait réagir son équipe en fin de rencontre. Mais il en faudra plus ce soir pour éviter de voir le titre échapper définitivement à l'équipe de la Principauté. Cette dernière devrait donc s'inspirer de son adversaire, qui en 2016, avait remporté son dernier titre après avoir perdu les deux premiers duels face à Strasbourg... 

France tv sport francetvsport

Championnat de France de basket - Jeep Elite