ASVEL

Jeep Elite : L'ASVEL et Dijon se qualifient pour les demies

Publié le , modifié le

Villeurbanne s'est qualifié pour les demi-finales du Championnat de France de basket en s'imposant au forceps lundi soir au Mans, tenant du titre, 70 à 63. De son côté, Dijon a réalisé une incroyable remontée pour renverser Strasbourg en prolongation (89-85).

Le favori ne tremble toujours pas. En seize jours, les trois matches entre les hommes de Zvezdan Mitrovic et ceux d'Eric Bartéchéky - finale de la Coupe de France et quart de finale d'Elite - ont tous tournés à l'avantage des Villeurbannais, le plus accroché étant celui disputé ce lundi soir. A Antarès, le MSB était encore devant au score à un peu plus de trois minutes du terme (59-57, 35e), grâce à deux magnifiques tirs à trois points de Valentin Bigotte et Richard Hendrix, pour enflammer la salle mancelle.

Mais après le temps-mort posé par Mitrovic, le rouleau-compresseur villeurbannais s'est mis en route pour infliger un 10-0 irrémédiable et envoyer l'ASVEL en demi-finale. "En route pour la prochaine", a même tweeté le président de l'Asvel, Tony Parker, après la victoire 70 à 63, qui rêve de doublé messieurs/dames, après le premier sacre national des filles de Lyon Asvel il y a quatre jours. L'Asvel, grand favori du championnat et qui vise un 19e titre national, le premier depuis 2016, affrontera pour une place en finale Nanterre ou Pau-Orthez, les Franciliens recevant l'Elan mardi soir (20h45) au palais des Sports Maurice-Thorez, pour un match 3 décisif.


 

Scénario incroyable au Rhénus

Dans l'autre partie de tableau, Monaco, facile vainqueur de Limoges (93-73 et 90-62), affrontera Dijon, auteur d'une incroyable remontée en Alsace lundi soir. Les Alsaciens, ultra-dominés dans le premier match en Bourgogne, ont regagné les vestiaires de leur Rhénus avec 29 points d'avance (51-22) et pensaient avoir fait le plus dur pour forcer les Bourguignons à un troisième match décisif mercredi à Dijon. Mais les hommes de Vincent Collet, dans une saison compliquée où ils ont arraché leur qualification in extremis pour une septième présence consécutive en playoffs, ont totalement sombré en seconde période.

L'incroyable 30 à 12 dans le troisième quart-temps, cumulé à un tout aussi impensable 23-12 dans le dernier quart-temps a poussé les deux équipes en prolongation, mieux abordée par les joueurs de Laurent Legname. Avec 28 points, Axel Julien a été éblouissant, tout comme Ryan Pearson (24 pts) pour offrir la victoire à Dijon : 89 à 85. Les Alsaciens, sifflés par leur public dans les dernières secondes alors que la rencontre était pliée, ratent le dernier carré des playoffs pour la première fois depuis 2012 !

francetv sport francetvsport

Championnat de France de basket - Jeep Elite