Besiktas chalon
Zoran Erceg (à gauche) face à Joffrey Lauvergne | Maxppp

Chalon tombe en finale

Publié le , modifié le

Le trophée de l'Eurochallenge est revenu au Besiktas Istanbul, qui a logiquement dominé Chalon-sur-Saône 91-86, dans une finale qui se disputait dans la ville hongroise de Debrecen. Surprenant vainqueur des russes du Triumph Lyubertsy, l'Elan Chalon n'est donc pas parvenu à soulever un premier titre européen. Pas moins de 11 ans après sa finale perdue en Coupe Saporta face aux Grecs du Maroussi Athènes (72-74), le club chalonnais n'a toutefois pas démérité.

Vainqueur de la Coupe de France en 2011 et de la Semaine des As cette année, Chalon espérait bien frapper un grand coup au niveau continental, mais en face, le Besiktas pouvait compter sur des joueurs de grande qualité à l'image de l'arrière Carlos Arroyo. Sous les paniers, le Porto-ricain formait un duo explosif avec le Britannique Pops Mensah-Bonsu. A la pause, l'ex-joueur NBA et ancien de Villeurbanne, 4e meilleur marqueur (17,8 points de moyenne) et meilleur rebondeur (11 rebonds de moyenne) de l'Eurochallenge, avait déjà inscrit 15 points, aidé également par le Serbe Zoran Erceg, bien présent au rebond. L'ailier fort répondait également présent sur les shoots, et posait de nombreux problèmes défensifs à la formation française.

Pris à la gorge lors du premier quart temps (13-3 après cinq minutes de jeu et 27-15 au bout de dix minutes, le club bourguignon ne lâchait rien, et se remobilisait dans le deuxième quart temps pour revenir à 4 longueurs (44-40), grâce notamment à une grosse prestation de Tchicamboud. Presque décevants dans le dernier carré face aux Hongrois de Szolnoki Olaj (64-60), les Turcs ont une nouvelle fois manqué de réussite face aux hommes de Gregor Beugnot, qui ont eu le mérite de revenir à 48-48 après 25 minutes de jeu, voire de reprendre l'avantage (55-53), mais les coéquipiers d'Arroyo sont de nouveau repassés devant à la fin du troisième quart-temps (57-55), malgré des errements défensifs.

20 rebonds pour Mensah-Bonsu

Décisif en demi-finale avec 29 points marqués, l'ailier américain de Chalon, Blake Schilb se faisait plus timide pour Chalon, avec seulement 12 points, quatre rebonds et six passes. Dès lors, les joueurs de Besiktas prenaient le large, grâce à un énorme Erceg, auteur au final de 24 points, 15 rebonds et 2 passes décisives. Mais l'homme du match restait Mensah-Bonsu, avec 26 points, une passe décisive, et pas moins de 20 rebonds ! En face, seul Tchicamboud livrait des statistiques honorables, avec 19 points, cinq rebonds et sept passes.

Les clubs français devront attendre encore au moins un an avant de revoir l'un des leurs remporter un titre européen, ce qui n'est plus arrivé depuis Nancy en Coupe Korac en 2002. En 2009, c'était Cholet qui s'était incliné en finale de l'Eurochallenge face à la Virtus Bologne. Même s'il faudra digérer cette défaite, l'Elan Chalon reste qualifié pour la finale de la Coupe de France (face à Limoges) et entend bien jouer sa chance à fond en Pro A.

Romain Bonte