L'Elan Chalon
L'Elan Chalon va quitter l'Euroligue avec au moins trois victoires | PHOTOPQR/L'ALSACE Jean Francois Frey

Chalon soigne sa sortie

Publié le , modifié le

Pour sa dernière apparition au Colisée en Euroligue cette saison, Chalon a fini par se défaire des Italiens de Sienne. Malmené dans le dernier quart, l'Elan s'est arraché pour jouer la gagne en prolongation. Blake Schilb (28 pts) a porté son équipe qui obtient, un peu tard, sa troisième victoire dans cette phase de groupe (108-103). Les Chalonnais termineront jeudi prochain par un déplacement à Malaga.

Eliminé après sa défaite à domicile contre l'Alba Berlin, Chalon a offert une belle soirée à ses supporters avant un délicat déplacement en Espagne. Ça ne fera pas oublier la déception de cette campagne européenne mais elle va redonner un peu de baume au coeur des Chalonnais. Libéré de tout enjeu, l'Elan a ouvert les vannes. En attaque ...comme en défense. Les artilleurs, Blake Schilb (28 pts, 7 rebonds et 5 passes pour 38 d'évalutation) pour Chalon et Bobby Brown (26 pts) pour Sienne, se sont régalés jusqu'en prolongation.

Chalon ne craque pas

Après avoir donné le sentiment de craquer dans les dix dernières minutes comme dans chaque match à enjeu en Euroligue, l'équipe de Greg Beugnot a inversé la tendance grâce à un 12-0 (89-87, 39e). Mais Sienne avait de la ressource et reprenait l'avantage dans la dernière minute (91-93). Heureusement, Steed Tchicamboud mettait le turbo pour égaliser en pénétration. Les Italiens rataient la balle de match au buzzer. Dans la prolongation, le match se résumait à un concours de lancers-francs avant que la défense bourguignonne ne finisse d'écoeurer Sienne. JBAM (20 pts) terminait le travail et offrait à Chalon un troisième succès en Euroligue après ceux obtenus contre Gdynia.