Roanne s'impose sur le parquet de Chalon lors de la 10e journée de Pro A
Roanne a éteint Chalon au Colisée | CELIK ERKUL/ MaxPPP

Chalon s'incline à domicile face à Roanne

Publié le , modifié le

La lanterne rouge Roanne est venue s'imposer sur le parquet du champion de France en titre Chalon-sur-Saone lors du match de clôture de la 10e journée de Pro A (56-65). Les hommes de Greg Beugnot manquent l'occasion de prendre seuls la tête du championnat et imitent leur dauphin Le Mans tombés face au promu Boulazac. La Chorale, elle, en profite pour revenir sur les équipes qui la devance et met fin à une série de deux défaites.

Son dauphin Le Mans battu par Boulazac (61-67) ce week-end, Chalon avait l’occasion de prendre seul la tête de la Pro A. Sur son parquet, le champion de France ne devait à priori faire qu’une bouchée de la lanterne rouge roannaise pour obtenir sa huitième victoire de la saison, la quatrième de rang sur le sol national. Meilleure attaque de Pro A (83,2 points de moyenne), l’armada bourguignonne était grippée ce soir au Colisée et Roanne en a profité. 

Roanne agressif en défense

Campés sur une défense agressive les hommes de Luka Pavicevic ont fait déjouer les locaux (56-65), glanant une victoire de prestige. Un quatrième succès cette saison qui permet à la Chorale de revenir à hauteur des six équipes qui la devance (De Nancy 10e à Roanne 16e, toutes les équipes sont à 4 victoires, 6 défaites, ndlr). Le club ligérien a rapidement pris les devants. Mais Chalon a immédiatement réagi, creusant même un premier écart (22-15, 15e). Au terme d’une première mi-temps de piètre qualité, Roanne a pourtant viré en tête, grâce à une fin de période tonitruante (14-4 lors des 5 dernières minutes du deuxième quart-temps). Le premier acte a vu deux équipes maladroites (34,6% de réussite globale dont 18/33 aux lancers) se faire face.

Chalon trop maladroit

 Sangaré est revenu avec d’autres intentions sur le parquet. « Le Coyote » de Rhone-Alpes a boosté les siens sur le plan offensif (9 points au total). Même la technique infligée au banc visiteur n’a pas changé le cours du match (39-41, 25e). Trop maladroit et emprunté, l’Elan a finalement baissé pavillon, malgré un dernier baroud d’honneur (9-0 entre la 35e et la 38e) et 20 points d'Ilian Evtimov, record personnel cette saison. Avant d’affronter Villeurbanne puis Gravelines, deux candidats au podium, Roanne retrouve confiance et s’évite une troisième défaite consécutive. De son côté, Chalon concède une deuxième défaite à domicile cette saison et laisse passer une chance de s’installer confortablement tout en haut de la Pro A.

Jerome Carrere