Chalon
Blake Schilb au shoot | PACHOUD / AFP

Chalon se relance

Publié le , modifié le

En s'imposant à paris-Levallois (80-75) en match en retard de la 22e journée de ProA, Chalon-sur-Saône est revenu à un point du leader gravelinois, laissant les Parisiens hors du podium du championnat. La réaction a été bonne après la défaite à domicile contre Roanne samedi. Et pour sa part, la Chorale, victorieuse de Hyères-Toulon (85-60), se rapproche à deux points des Parisiens, tandis que les Varois sont plus que jamais sur la voie de la relégation.

Trois jours après son revers à domicile contre Roanne (83-78), Chalon a relevé la tête. Et Gregor Beugnot peut retrouver le sourire, avec une victoire précieuse sur le parquet de Paris-Levallois. Autour d'Aminu (18pts à 9/11), Schilb (16pts, 7rbds et 7 passes mais 1/9 à 3pts), Evtimov (15pts, 6rbds) et Delaney (13pts, 9rbds et 8 passes), l'Elan a su reprendre ses esprits et infliger un deuxième revers consécutif au collectif parisien. Dominateurs au rebond, les visiteurs ont connu bien des soucis pour museler Williams (24pts, 5 rbds) ou Hamilton (20pts, 2/3 à 3pts, 6 rbds et 4 passes), Chatfield (18pts) étant le seul joueur à marquer plus de 7 points dans l'équipe de Paris-Levallois.

Roanne revient fort

Et au lieu de regarder devant, et d'intégrer le podium ce qui aurait été le cas avec une victoire ce soir, l'équipe de Christophe Denis doit regarder derrière. Et derrière, c'est Roanne, et ses trois victoires d'affilée. A Hyères-Toulon, les joueurs de Luka Pavicevic n'ont pas tremblé face à cette formation promise à la relégation. Une domination au rebond (38 contre 27), un meilleur collectif et quelques individualités, voilà comment la Chorale a conquis la victoire, qui la replace à deux points de Paris. Jackson (16pts, 7rbds), Nsonwu-Amadi (14pts, 5rbds), Braud (12pts, 2rbds, 3 passes) et Page (11pts, 5rbds) ont été les plus prolifiques dans ce succès. Les Varois ont dû se contenter des 14pts de Hughes et Terrell, ce qui n'a pas permis à l'équipe de décrocher une victoire qui aurait été seulement sa 3e de la saison.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze