Brion Rush face à Sienne en Euroleague
Brion Rush décevant contre Sienne | FABIO MUZZI / AFP

Chalon peut s'en mordre les doigts

Publié le , modifié le

En tête durant les trois premiers quart-temps jusqu'à compter quatorze points d'avance après 12 minutes de jeu, Chalon-sur-Saône a finalement craqué au terme d'un match haletant, sur le parquet de Sienne, à l'occasion de la 4e journée d'Euroleague (93-90). Les hommes de Greg Beugnot manquent l'occasion de se replacer dans le groupe B et devront cravacher pour atteindre le Top 16 européen. Une dernière période jouée à l'envers a condamné l'Elan malgré Williams.

Déterminé à ne pas être les premiers à tomber face à Sienne en Euroleague, Chalon-sur-Saône a poursuivi sur la belle lancée de sa victoire face à Dijon en Pro A, démarrant le match par un 5-0. Au terme d'un premier quart-temps de folie (30 points marqués), les Bourguignons se sont même permis de compter 14 points d'avance sur leurs adversaires après 12 minutes de jeu (25-39, 12e), grâce notamment à une adresse monstrueuse (15/20) et un Shelden Williams glouton à l'intérieur (19 pts en 1ère période, 28 pts, 13 rbds au total).

Trop maladroits aux lancer-francs

Puis, l'Elan a peu à peu perdu le fil du match. Gênés par la presse tout-terrain des Toscans autant que par la réussite insolente de leur meneur Bobby Brown (34 pts au total), les hommes de Greg Beugnot ont relâché leurs efforts défensifs, donnant de nombreuses munitions aux Italiens. A ces manques, le champion de France en titre a ajouté un pourcentage de réussite indigne et rédhibitoire sur la ligne des lancer-francs (20/32, 62%). Williams handicapé par les fautes, les Chalonnais ont néanmoins pu conserver un petit avantage avant le premier tournant du match. Remplaçant du pivot américain, Jean Baptiste Adolphe s'en est inexplicablement pris à Brown. Sanctionné d'une "antisportive", JBAM a offert sur un plateau l'occasion au poison transalpin de creuser l'écart juste avant la fin du troisième quart-temps (73-75). Dès lors, Châlon a joué à l'envers.

Chalon perd le fil

Multipliant les pertes de balle, la défense des coéquipiers d'un Brion Rush aux abonnés absents a pris l'eau. Brown ne s'est pas fait prier pour faire gonfler le score (83-77, 35e). Dans un dernier sursaut d'orgueil, le club de Saône-et-Loire a pourtant repris le score grâce à Tchicamboud, Schild et Williams (83-84, 38e). Dans une fin de match haletante, l'Elan a pourtant manqué le coche, trop maladroit sur la ligne de réparation et emprunté offensivement.

Williams phénoménal, Rush invisible

Chalon pourra regretter de ne pas avoir su se mettre au niveau d'un Shelden Williams dominateur ou d'un Joffrey Lauvergne auteur de 14 points, record personnel en Euroleague battu pour le jeune intérieur tricolore. Malgré ses 17 points et quelques éclairs dans le money time, Blake Schilb s'est montré trop intermittent, tout comme Tchicamboud. Pour Rush, ce match est à oublier. Avec cette défaite, les Bourguignons se compliquent la tâche dans la course au Top 16 européen. Au lieu de revenir à hauteur de Berlin et de s'installer à la 4e place qualificative, la troupe à Beugnot se retrouve avant-dernière à égalité avec leurs adversaires du soir et Gdynia. Comme en Allemagne, ils s'inclinent sur le fil. Il faudra faire preuve de plus de régularité pour se relancer jeudi prochain au Colisée face à Malaga...
 

Résultats du groupe B (4e journée) : Maccabi Tel-Aviv - Gdynia 93 - 62; Malaga - ALBA Berlin 67 - 62; Sienne - Chalon-sur-Saône 93 - 90

Classement du groupe B : 1. Maccabi Tel Aviv 8 pts; 2. Malaga 7 pts; 3. Alba Berlin 6 pts; 4. Sienne 5 pts; 4. Chalon-sur-Saône 5 pts; 4. Gdynia 5 pts

Jerome Carrere