ProA Cholet Chalon Avdalovic Tchicamboud 042011
Le Choletais Avadalovic face à la fougue du joueur de Chalon Steed Tchicamboud | AFP - Frank Perry

Chalon maîtrise une fois de plus Cholet

Publié le , modifié le

Chalon-sur-Saône a réalisé une belle performance à Cholet en s'imposant (82-74) sur le parquet du leader, en match avancé de la 26e journée de ProA, une manière de lui signifier que le titre de champion n'est pas encore acquis et de semer le trouble dans l'esprit de leurs adversaires peu de temps avant d'attaquer les play-offs. C'est la 3e victoire de Chalon cette saison sur les Choletais.

Cholet avait l'opportunité de reléguer son adversaire du jour à quatre points, trop loin pour rêver à la première place de la phase régulière, et surtout de marquer les esprits en vue des play-offs. Mais il n'en a rien été. Avec ce succès, les joueurs de Grégor Beugnot revienne à deux points des Choletais. Ce sera sans doute un peu juste pour aller chercher la première place, à laquelle pourra aussi encore prétendre Nancy, en cas de succès samedi devant Limoges, mais Chalon donne corps à ses ambitions.

C'est en effet la troisième fois cette saison que les Bourguignons tombent le champion en titre. La première fois, en janvier (69-92), Cholet avait l'excuse de ne pas avoir bien récupéré de son élimination en Euroligue. La deuxième, en mars en Coupe France, les hommes d'Erman Kunter avaient échoué d'un rien (73-75). Mais après ce revers, ils ont peu d'arguments pour leur défense. D'autant que Chalon ne joue pas les terreurs à l'extérieur: le club restait sur trois défaites hors de ses bases, et n'avait jamais gagné chez une des six meilleures équipes de ProA.

Cholet a pu compter sur un Samuel Mejia encore exceptionnel (27 points, 7 rebonds, 5 passes décisives, et 11 fautes provoquées!). Mais l'ailier dominicain était cette fois-ci trop esseulé. Au contraire, les étrangers de Chalon ont été étonnamment discrets (9 points, 5 rebonds et 7 balles perdues pour Blake Schilb), mais les Français ont bien compensé (Tchicamboud et Evtimov 13 points, Jean Baptiste Adolphe 15 points), le tout pour un bel équilibre offensif, avec 9 joueurs à 5 points et plus.

Gilles Gaillard