Shelden Williams, leader de Chalon au contre face à orléans
. | MaxPPP/Gilles Dufour

Châlon doit briser l'élan

Publié le , modifié le

Battu de justesse à Sienne (93-90) la semaine dernière, tout comme à Berlin (74-71) la journée précédente, Chalon-sur-Saône reçoit Malaga dans le groupe B, ce soir (20h05), pour la 5e levée d'Euroleague. L'occasion pour les hommes de Greg Beugnot de briser l'élan de défaite qui les porte depuis quatre rencontres et une victoire inaugurale contre Gdynia. Tout en s'installant à la place de 4e qualificative pour le Top 16 européen, objectif du club champion de France.

En offrant à Sienne sa première victoire en Euroleague de la saison, l'Elan Chalon ne s'est pas facilité la tâche. Impériaux un quart-temps et demi durant, les Bourguignons se sont ensuite écroulés pour mourir à trois petites unités de leurs adversaires. Outre le traumatisme de la défaite, le champion de France en titre a relancé un de ses concurrents aux quatre places qualificatives pour le Top 16 quand il aurait pu quasi-définitivement l'écarter de la course. Après deux déplacements à Berlin puis en Toscane soldés par autant de défaites, Chalon devrait goûter avec plaisir le fait de retrouver son Colisée dans lequel il a conquis sa seule victoire européenne jusque-là, face à Gdynia, lors de la 1ère journée.

Ne plus gâcher dans le money-time

Néanmoins, excepté le Maccabi Tel-Aviv qui domine outrageusement, les quatre autres équipes semblent d'un niveau équivalent, en témoignent les écarts serrés lorsque l'ogre israélien n'est pas sur le parquet. Malaga n'a ainsi battu Gdynia et Sienne qu'avec deux points d'écart et Berlin de cinq. Le duel s'annonce donc encore une fois âpre et indécis jusqu'au bout, une situation que doivent rapidement apprendre à gérer les hommes de Greg Beugnot. Déjà léger dans le money-time contre l'Alba Berlin où ils avaient subi un 10-0 fatal, le club de Saône-et-Loire est à nouveau tombé dans ce travers face à Sienne, galvaudant une avance de 14 points avant de s'incliner dans les derniers instants.

Prendre une option pour le Top 16

Malgré cette fébrilité coupable, Chalon reste en course pour la qualification dans le Top 16 européen. En effet, les coéquipiers d'un Blake Schilb qui peine à se montrer déterminant dans les moments chauds sont à égalité avec Sienne et Gdynia au 4e rang avec un bilan de 3 victoires pour 1 défaite. Sachant qu'Italiens et Polonais doivent en découdre à l'occasion de cette 5e journée, tout comme Berlin et le Maccabi, une victoire permettrait aux Français de revenir sur les talons des Allemands tout en décrochant un des clubs avec qui ils partagent leur classement. Dans une formule où le point-average particulier sépare d'éventuelles égalités, l'Elan ne doit rien lâcher.

Suivre Shelden Williams

Pour cela, l'ensemble de l'effectif bourguignon devra se mettre au diapason et suivre un Shelden Williams stratosphérique sur la scène européenne. Auteur de 14 points et 13 rebonds dans la capitale allemande, le pivot américain a survolé les débats en Italie avec 28 points et 13 rebonds. Il lui faudra rester à ce niveau pour mettre sous l'éteignoir l'immense triplette d'intérieurs andalous Kosta Perovic (2,17 m), Luka Zoric (2,11 m) et Fran Vazquez (2,09 m). Pour contenir les gâchettes américaines Earl Calloway et Marcus Williams, co-meilleur marqueur à trois points de la compétition, il en faudra toutefois plus à l'Elan. Comme un Blake Schilb à la hauteur de sa réputation de MVP de Pro A.

Jerome Carrere