Brion Rush face à Sienne en Euroleague
| FABIO MUZZI / AFP

Chalon au pied du mur allemand

Publié le , modifié le

Chalon n'aura pas le droit à l'erreur jeudi face à l'alba Berlin, lors de 7e journée de l'Euroligue, pour conserver une chance d'aller plus loin dans la compétition. Les deux clubs comptent deux victoires chacun dans la compétition et se disputeront probablement la 4e place du groupe B, la dernière qualificative pour le Top 16. En cas de défaite, cette qualification serait sérieusement compromise.

Ce sera sans doute le match le plus important pour l’Élan dans ce groupe dont les trois premières places semblent promises au Maccabi Tel-Aviv, Malaga et Sienne. En battant les Allemands et en comblant le différentiel du match aller, perdu 74-71, Chalon  serait en position de force pour la qualification, qui échappe aux clubs français depuis 2007. Une seule victoire sur les trois matches suivants pourraient ensuite suffire. 

Mais même si les champions de France auront l'avantage de jouer à domicile, la pression sera sur les deux équipes, très proches l'un de l'autre, et qui vont avoir besoin de s'imposer. Comme  à l'aller, le match pourrait donc être très serré et son issue se décider dans les dernières minutes. Si tel est le cas, les champions de France devront faire preuve de plus de maîtrise qu'en Allemagne.  Menant encore de 13 points à huit minutes de la fin, ils avaient craqué en accumulant les mauvais choix en attaque, au point de ne plus inscrire que cinq points par la suite et de succomber sous les tirs primés de l'arrière allemand Heiko Schaffartzik. Depuis ce match, l'Alba Berlin n'a plus remporté la moindre victoire. Mais elle reste sur deux courtes défaites à domicile face au Maccabi (76-78) et à Sienne (73-75), qui témoignent de sa capacité à s'accrocher jusque dans les ultimes secondes d'une rencontre.

L’Élan joue son avenir

Berlin a besoin d'une victoire à l'extérieur pour entretenir aussi l'espoir. Et pour les Allemands, Chalon semble être la victime toute désignée, tant il est vrai que les hommes de Greg Beugnot ont depuis le début de la saison soufflé le chaud et le froid, tant en championnat que sur la scène européenne. Raison de plus pour eux pour montrer un visage un peu plus conquérant, et pour démontrer que la qualification en Euroligue reste un véritable objectif. Pour cette rencontre jeudi, Chalon  va bénéficier du renfort de Kevin Houston. La présence du meneur américain, qui s'est engagé ce week-end, permettra de soulager Steed Tchicamboud, qui avait joué un rôle majeur en Allemagne avec 20 points, mais s'est un peu essoufflé ces dernières semaines. C'est justement sur la profondeur de banc que l’Élan chalonnais a connu ses principales déconvenues, dans des matches qu'il semblait pourtant avoir à sa main. Gageons que cette fois, il saura prendre la mesure de son adversaire sans traverser ses habituels trous d'air. Il en va de sa survie en Euroligue.