Ça s'est passé un 4 avril 1926 : le premier match officiel de l'équipe de France de basket

Publié le , modifié le

Auteur·e : Paul Giffard
France - Italie
La France perd son tout premier match face à l'Italie. | MUSÉE DU BASKET ITALIEN

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

La grande histoire de l'équipe de France de basket commence un dimanche 4 avril 1926 à Milan. Vous l'aurez compris, les Bleus, emmenés par le capitaine Beaupuis affrontent l'Italie. Il s'agit également du premier match officiel de leur histoire. Malheureusement pour les défenseurs du coq, la rencontre se solde par une défaite. Ironie du sort, on ne connaît pas exactement le score exact.

23 - 17 ou 24 - 20, c'est la question ?Les sources donnent deux résultats différents pour cette première rencontre. 23 à 17 selon les livres La grande histoire du Basket français ainsi que Des patronages aux associations : la Fédération sportive et culturelle de France face aux mutations socio-culturelles : regards croisés, 1898-2008. 24 à 20 selon le périodique Basket-ball. Il faut rappeler qu'autrefois, il n’y avait pas de feuilles de statistiques ni d’ordinateurs mais déjà des gros bugs. Les époques changent, tout comme avec les règles. Bien loin du score le plus prolifique de l’histoire de la NBA opposant les Pistons de Detroit et les Nuggets de Denver (186 - 184), environ 40 petits points ont été inscrits ce jour-là. Les quart-temps n’existaient pas. La durée des rencontres était de deux fois 15 minutes, avec une mi-temps de 5 minutes. Le règlement, inventé par James Naismith en 1891, était néanmoins très flou. C’est pourquoi chaque pays a traduit et adapté les règles américaines à sa convenance. En plus de 100 ans d'existence, les lois du jeu ont été modifiées pas moins de 25 fois.

à voir aussi Le 3 avril 1910, Eugène Christophe bravait le blizzard pour remporter Milan-San Remo Le 3 avril 1910, Eugène Christophe bravait le blizzard pour remporter Milan-San Remo

La Première Guerre mondiale a accéléré le développement du basket-ball en France

Une chose est sure : l’équipe de France perd son tout premier match officiel à Milan. Il est des "premières" qu’il vaut mieux oublier. Si cette rencontre restera dans les annales du basket tricolore comme le point de départ de la sélection dans l’Hexagone, les Bleus avaient déjà foulé les terrains quelques années auparavant. La Première Guerre mondiale a un véritable essor sur le ballon orange au sein de la Patrie des droits de l'Homme. En cause, la présence des américains sur le territoire. Durant deux ans, de 1917 à 1919, les Américains, que ce soient des soldats, des instructeurs, ou encore des agents humanitaires, effectuent des démonstrations publiques qui rencontrent un fort succès. Nous sommes fin juin 1919, en parallèle du traité de Versailles sont organisés les Jeux interalliés au stade Pershing, à Vincennes (94). Pour cet évènement, l’équipe de France militaire s’oppose aux sélections américaines et italiennes. Les tricolores terminent bon dernier en s’inclinant d’abord 93 à 8 contre les États-Unis, puis 15 - 3 face aux Transalpins.

Victoire 93 à 8 des États-Unis sur la France lors des Jeux interralliés de 1919 au stade Pershing.
Victoire 93 à 8 des États-Unis sur la France lors des Jeux interralliés de 1919 au stade Pershing. © BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCE

Il aura fallu donc sept ans pour créer une équipe de France "officielle". Pourquoi ? Pour commencer, il fallait trouver un moyen d’organiser le basket-ball sur un plan local, régional et national. Les rencontres se déroulaient avec des arbitres, et à l’époque, ce n’était pas si simple d’en dénicher. C’est au prix de longues négociations, parfois laborieuses, pour harmoniser les règles que le basket va naître dans l’Hexagone et que les premiers clubs vont voir le jour tout comme la sélection.

94 ans d'histoire

Auparavant affiliée à la Fédération d’athlétisme, la FFBB vole de ses propres ailes seulement en 1932. Néanmoins, la Seconde Guerre mondiale coupera la discipline dans son élan mais repartira de plus belle dès 1948 avec une médaille d’argent décrochée aux Jeux olympiques de Londres. L’équipe de France va par la suite connaître beaucoup de bas que de hauts. Il faut attendre les années 2000 pour retrouver un podium international, et pas n'importe lequel, avec une nouvelle deuxième place aux JO de Sydney.

Souvent classée mais jamais titrée, l’équipe de France, emmenée par la bande de Tony Parker, se verra sacrée champion d'Europe un soir d’automne 2013 en Slovénie face à la Lituanie (80-66). Il s’agit de son premier titre dans une compétition internationale. Si on ne se souvient pas du score du premier match officiel des Bleus, celui-ci reste gravé dans le patrimoine du sport français.

Paul Giffard paul_gfrd