Montpellier-Bourges
Les Berruyères face à Montpellier | MAXPPP - PQR - MIDI LIBRE - BRUNO CAMPELS

Bourges s'offre une "belle"

Publié le , modifié le

Bourges s'est imposé (55-53) face à Lattes-Montpellier vendredi en finale retour de de la Ligue féminine, et revient à 1 point partout après avoir perdu (63-54) à l'aller. Les Berruyères, déjà 12 fois championnes de France et qui disputent leur 4e finale d'affilée, s'octroient ainsi le droit de disputer un match d'appui dimanche dans leur salle.

Comme l'an passé, Bourges, le triple tenant  du titre, a réussi à renverser une situation mal embarquée. Car si les partenaires de Céline Dumerc, qui ont réalisé un formidable parcours en saison régulière (deux défaites en 24 matches), partaient comme les grandes  favorites de cette finale, sur les deux premiers duels, Montpellier a fait  mentir la hiérarchie. Les Héraultaises sont même passées tout près du sacre vendredi en menant une grande partie, sans toutefois réussir à creuser vraiment l'écart.

Les Berruyères, quant à elle, se sont accrochées, faisant parler leur  grande expérience de ce genre de rendez-vous et en misant sur l'énergie de leur  pivot australienne Marianna Tolo (17 points, 8 rebonds). A une quarantaine de secondes de la fin, les deux formations étaient encore  à égalité (53-53). Puis Paoline Salagnac a tenu bon aux lancers francs pour donner deux longueurs d'avance à son équipe (55-53). Le score n'allait plus  bouger malgré une tentative derrière l'arc de Fatimatou Sacko, meilleure  marqueuse du match avec 18 points.

Tout se jouera sur le troisième et dernier match comme l'année passée avec les deux mêmes équipes. En s'adjugeant une quatrième couronne nationale d'affilée, le Tango Bourges égalerait le record de Clermont-Ferrand  (13 titres entre 1968 et 1981)

Christian Grégoire