Dwyane Wade Miami Heat Kevin Garnett boston celtics 052011
Wade (Miami) et Garnett (Boston) | AFP/GETTY

Boston au bout du suspense

Publié le , modifié le

Boston est revenu à hauteur de Miami en finale de Conférence Est des play-offs NBA (deux victoires partout) grâce à un succès en prolongation (93-91) à l'issue d'une fin de match à haut suspense. Les deux équipes vont donc retourner mardi en Floride pour un cinquième match puis reviendront obligatoirement jeudi dans le Massachusetts pour un match 6.

LeBron James, qui a envoyé les deux équipes en prolongation avec un panier à trois points, a dû rejoindre le banc en cours de prolongation après sa sixième faute, une faute offensive commise sur le Français Mickaël Piétrus (0 pt, 5 rbds, 2 contres), qui a joué un rôle important en fin de match en arrachant deux rebonds offensifs en 25 secondes quand les Celtics menaient 92 à 91. James, qui n'avait jamais été exclu pour fautes depuis son arrivée à Miami en début de saison dernière, a assisté impuissant à la fin de match, où Dwyane Wade (20 pts à seulement 7 sur 22 aux tirs) a eu deux possessions de balle pour arracher la victoire. Après une remise en jeu à 14 secondes de la fin, son tir à trois points a touché le cercle mais est ressorti, au soulagement du public.

"On savait qu'ils donneraient la balle à Wade, on a bien joué le coup défensivement", a indiqué le meneur de Boston Rajon Rondo (15 points et 15 passes décisives), auteur des trois derniers points du match. Miami, qui n'a inscrit que deux points en prolongation, n'a pas été capable de marquer dans les dernières 3 min 30 sec de match alors que le Heat menait 91-89 à ce moment-là et a été bien muselé par la défense des Celtics. Kevin Garnett a marqué 17 points et pris 14 rebonds pour Boston alors que Paul Pierce a inscrit 23 points mais a aussi été exclu pour fautes en prolongation. Udonis Haslem a gratté 17 rebonds pour Miami, qui est toujours privé de son intérieur vedette Chris Bosh, blessé au niveau des abdominaux. Les Celtics se sont fait des frayeurs car ils ont mené de 16 points dans le troisième quart temps mais n'ont pas su protéger cette avance. Miami a même eu la dernière possession du temps réglementaire après une faute offensive de Garnett sur James mais n'a pas pu l'exploiter, cerné par la défense adverse.

AFP