Boris Diaw

Boris Diaw annonce sa retraite

Publié le , modifié le

Boris Diaw a annoncé sa retraite dans une vidéo postée sur les réseaux. Le capitaine emblématique de l'équipe de France de basket met ainsi fin à 18 ans d'une carrière pleine de titres avec l'équipe nationale et d'un sacre NBA avec les Spurs de San Antonio. Comme un symbole, il a fait l'annonce accompagné de ses compères de toujours Tony Parker et Ronny Turiaf.

C'est terminé. Après 18 ans de carrière professionnelle, le champion d'Europe français et multiple champion NBA Boris Diaw raccroche. Et c'est dans une longue vidéo, où il est accompagné de Tony Parker et Rony Turiaf, qu'il l'annonce. "J'ai égalé ma mère en nombre de sélections (247)" a-t-il déclaré.

Sa mère, une référence jusqu'au bout

Sa mère, Elisabeth Riffiod, l'une des meilleures joueuses de l'histoire, compte effectivement 247 sélections nationales. "Je m'étais toujours dit que c'était irréalisable. C'est une grande fierté. Et d'un côté, je n'ai pas envie de la dépasser. Par respect, pour tout ce qu'elle a fait, je préfère m'arrêter" affirme le basketteur. 

La vidéo est localisée au Naismith Memorial Basketball Hall of Fame à Springfield dans le Massachusetts, où il sera célébré dans la nuit de jeudi à vendredi, et recevra le prix Mannie Jackson 2018, pour son action à travers sa fondation Babac'Ards au Sénégal et au Pérou.

Boris Diaw annonce sa retraite

"Ca y est... J'ai passé un bon moment...", a écrit l'ailier sur son compte Twitter. 

Sa retraite n'est cependant pas vraiment une surprise. Diaw était absent de la liste des 18 joueurs retenus par le sélectionneur Vincent Collet pour les deux matches de préparation à Paris et les deux matches de qualification au Mondial-2019 en septembre, une première depuis 2008.  De plus, il n'avait pas renouvelé son contrat avec Levallois, après une saison 2017/18 passée avec le club des Hauts-de-Seine. 

Au panthéon du basket français

Il se retire avec l'un des plus beaux palmarès du basket français. Boris Diaw a été champion NBA avec les Spurs de San Antonio en 2014, l'équipe de son pote Tony Parker. Il aura passé quatorze saisons dans le championnat américain, le plus prestigieux du monde. Il a remporté cinq médailles en tout avec l'équipe de France, dont la plus belle, l'or aux championnats d'Europe en 2013. Avant cela, il a été champion de France en 2001 et en 2003 avec Pau-Orthez. De quoi susciter l'admiration dans le monde du basket français. 

Les réactions n'ont d'ailleurs pas tardé à tomber. Dans un communiqué, Vincent Collet, l'entraîneur de l'équipe de France masculine, lui rend hommage : " Boris Diaw fait partie d’un petit groupe de joueurs dont l’impact qu’il aura eu sur l’Équipe de France restera gravé à jamais dans la mémoire collective. Pour les fans, il y a bien sûr le grand joueur et l’homme généreux, sympathique. Pour nous membres du staff, et moi en tant qu’entraîneur, il représente l’incarnation du capitaine au quotidien, toujours tourné vers les autres pour les aider à performer et se sentir à l’aise dans un groupe". 

Comme un symbole de son attachement à la sélection nationale, c'est sous le maillot de l'équipe de France que Diaw aura disputé son dernier match officiel de basket, le 2 juillet, une victoire en Russie (84-78) en qualifications pour le Mondial-2019. Comme Vincent Collet l'a proposé dans sa réaction écrite à la retraite de son capitaine, plutôt que de le remercier, il faut lui dire "c'était génial !". 

La vidéo complète de Boris Diaw

France tv sport @francetvsport