France Brésil tournoi Villeurbanne Batum au contre sur Barbosa 08 2010
Nicolas Batum au contre, l'une de ses forces | AFP - Philippe Desmazes

Batum: "D'abord là pour la médaille d'or"

Publié le , modifié le

Moins connu du grand public que Tony Parker ou Joakim Noah, Nicolas Batum fait partie de la horde de joueurs estampillés NBA qui prépare l'Euro. "J ne suis pas venu ici pour jouer les stars. Je ne suis encore qu'un petit jeune. C'est seulement ma 3e campagne. Je vais essayer d'aider les autres, de m'imposer à ma façon." Et comme les autres joueurs habitués à la pression américaine, il ne cache pas ses ambitions: "Moi, je suis d'abord là pour la médaille d'or."

- Vous, joueurs NBA, êtes-vous conscients des attentes qui vous entourent ?
- "Oui, on l'est depuis plusieurs mois. C'était +le+ sujet de la post-saison en NBA. C'est un gros challenge. Jo (Joakim Noah) peut apporter beaucoup. Il a de l'énergie, au rebond, au contre, en défense. Avec Ronny (Turiaf) et lui, on a deux pivots dominants. C'est très important. Mais je ne veux pas lui mettre trop de pression. Jo est attendu depuis quelques années. C'est normal. Mais ce n'est pas lui qui va nous sauver."

- L'équipe est extrêmement riche en individualités. Peut-être trop. Comment ménager les egos ?
- "On est habitué à ça en NBA. Je ne suis pas une star à Portland. Et je ne suis pas venu ici pour jouer les stars. Je ne suis encore qu'un petit jeune. C'est seulement ma troisième campagne. Je vais essayer d'aider les autres, de m'imposer à ma façon. Je n'ai pas envie de bouffer le ballon, de forcer les choses. Il faudra que j'attaque quelques fois pour libérer les autres. Mais je devrai faire selon ce que me proposeront les défenses. Il va surtout falloir tirer de l'expérience de nos erreurs passées: arrêter de calculer, finir les matches, mettre les lancers francs."

- L'objectif prioritaire est-il les JO ou le titre de champion d'Europe?
- "Moi je suis d'abord là pour la médaille d'or. Après, s'il y a un accident de parcours, on verra pour le TQO (tournoi de qualification olympique en 2012, ndlr). J'ai toujours rêvé de la cérémonie d'ouverture des JO. C'est mon rêve ultime avec une bague NBA. On a devant nous deux mois de sacrifices, d'abnégation et de travail. On sait ce qui est au bout. On peut être la meilleure défense de l'Euro. On l'a été il y a deux ans. Et si tu as la meilleure défense, tu as de grandes chances de gagner. En 2009, on a eu la malchance de tomber sur une Espagne énorme. On a tout dans cette équipe. La grande frustration de Tony (Parker), c'est de ne pas avoir ramené de médaille d'or, ni emmené la France aux JO. Je sais qu'il est extrêmement motivé."

AFP