Basket : l'ASVEL invitée en Euroligue dès la saison 2019-2020

Basket : l'ASVEL invitée en Euroligue dès la saison 2019-2020

Publié le , modifié le

Le basket français retrouvera l'Euroligue à partir de la saison 2019-2020 avec Villeurbanne, invité à participer au deuxième meilleur championnat de la planète derrière la NBA, a déclaré jeudi le club sur son site internet. La France n'avait plus d'équipes dans la compétition continentale majeure depuis 2016 (Strasbourg, Limoges).

La France retrouve l'élite du basket européen. Non sans un léger coup de pouce. Les membres du Board de l'Euroligue ont décidé  "d’incorporer deux clubs supplémentaires pour la saison 2019-2020, l’Allemagne et la France étant les marchés prioritaires précédemment définis", comme le reprend l'ASVEL dans un communiqué. La compétition s'élargit ainsi à 18 clubs, contre 16 actuellement. Le Bayern Munich est l'autre club à bénéficier de cette ouverture.

"C'est une très belle opportunité que de pouvoir intégrer dès 2019 l'Euroligue, qui est la deuxième meilleure ligue mondiale derrière la NBA", a expliqué Tony Parker, le président du club. L'organisation, qui représente les intérêts des grands clubs européens (CSKA Moscou, Real Madrid, Barcelone, Olympiakos...), n'a jamais caché son intérêt pour l'ASVEL. Mais la position de la France, qui avait pris partie pour la Fiba dans son conflit avec l'Euroligue pour le contrôle des compétitions de clubs, a été un frein pour l'intégration des clubs de l'Hexagone à l'épreuve.

Une nouvelle salle en 2021-2022

Le projet villeurbannais comprend notamment la construction d'une grande salle et la création d'une académie de basket. Outre le président Tony Parker, l'autre joueur français de NBA Nicolas Batum s'est engagé dans le club en tant que directeur des opérations basket.

L'Euroligue indique dans son communiqué qu'elle continuera de travailler avec l'ASVEL "pour assurer le respect des engagements minimaux proposés, en vue de (lui) accorder une wild-card pour deux saisons". Tony Parker a précisé dans une interview au journal L'Equipe que cette condition concernait l'édification d'un nouveau palais des sports. "Ils veulent simplement être sûrs que la salle sorte à l'horizon 2021-2022. C'est un moyen de continuer à nous mettre un peu la pression. On va avoir deux ans d'Euroligue et pour qu'ils nous redonnent ensuite une wild-card, et pourquoi pas une wild-card à vie, ils veulent s'assurer que le projet sera dans le timing", a assuré la star.

Club historique du basket français, Villeurbanne a été 18 fois champion de France, la dernière fois en 2016. Il est aussi le dernier club français à avoir disputé le Final Four de l'Euroligue en 1997. Cette saison, l'ASVEL dispose du plus gros budget du Championnat de France, avec 8,2 millions d'euros, mais elle peine à s'imposer sportivement. Après 27 journées, Villeurbanne est quatrième, mais sa place en play-offs n'est pas encore assurée.

AFP