Villeurbanne Jefferson Davon 102010
Le Villeurbannais Davon Jefferson en action | AFP - Philippe Merle

ASVEL-Pau, comme au bon vieux temps

Publié le , modifié le

L'affrontement entre entre Villeurbanne et Pau-Orthez vendredi en match avancé de la 11e journée de ProA rappellera à nombre d'observateurs des souvenirs des duels de la fin des années 1990 et du début des années 2000, dont la dernière finale en 2003 remportée par les Béarnais. Depuis l'ASVEL a été championne de France, et européenne, tandis que Pau-Orthez a connu un passage en ProB.

La position des deux équipes est assez proches. Après un départ difficile, Pau-Orthez occupe la septièmes place, avec un point d'avance seulement sur un groupe de six équipes dont Villeurbanne, qui n'a donc plus le droit de se rater dans la perspective de la Semaine des As. Car c'est bien l'objectif immédiat pour Gelabale et les siens après la tourmente qui a vu leur coach Vincent Collet débarqué lors de la 6e journée.Il leur reste désormais peu de temps pour rejoindre le Top 8. Un problème que n'auront pas Laurent Sciarra et les Palois, qualifiés d'office en qualité d'organisateurs. Les Villeurbannais se souviendront peut-être qu'il y a deux ans, année ou Pau-Orthez a été relégué, les joueurs des Pyrénées-Atlantiques étaient venus s'imposer à l'Astroballe.

La Semaine des As est aussi dans la ligne du mire du Mans qui n'y est pas encore. Les Manceaux ne doivent plus laisser de points en route s'ils veulent y parvenir. Cela commence par un résultat chez la lanterne rouge Vichy, qui pèche par un faible rendement en attaque. Ce qui s'annonce encore difficile pour les joueurs de l'Allier face à la solide défense des Sarthois (2e du championnat). A moins que Nichols et ses coéquipiers ne puissent trouver les ressources nécessaires pour aller chercher leur 2e victoire. En cas de revers, la situation deviendrait vraiment délicate.

La position de Poitiers est aussi tendue. Les Poitevins vont devoir s'employer pour rester dans le coup et ce ne sera pas facile face au Havre, dans le dernier match avancé. Le Normands tiennent pour l'instant leur qualification pour la Semaine des As et entendent bien rester en haut de tableau. Mais attention, les joueurs du Poitou sont toujours très difficiles à manœuvrer dans leur salle.

Christian Grégoire