Après un road-trip des franchises NBA, la famille Largeron va découvrir les clubs de LNB

Publié le , modifié le

Auteur·e : Hortense Leblanc
NBA en famille
La famille Largeron a assisté aux matchs de 23 des 30 franchises NBA avant de rentrer en France | NBA en famille

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

En octobre 2019, la famille Largeron décollait en direction des Etats-Unis, pour y découvrir les trente villes où évoluent une franchise NBA. Le coronavirus a écourté le road-trip de ces fans de basket, mais n’a pas mis fin à leurs projets. S’ils ne peuvent pas arpenter les Etats-Unis, ils arpenteront la France et ses championnats. Leur nouvelle aventure commence ce soir, à Limoges, qui reçoit Nanterre pour la première semaine de Jeep Elite.

"On était dégoûté..." Le 11 mars dernier, alors qu’ils étaient en plein road-trip pour découvrir chaque franchise NBA aux Etats-Unis, Stéphanie, Jean-Jack (dit "JJ") et leurs trois enfants, Esteban (13 ans), Jehann (11 ans) et Elan (3 ans), apprenaient la suspension du championnat à cause de la Covid-19. Sentant le raz-de-marée arriver, ils ont été contraints de rentrer en France, alors qu’ils avaient assisté à un match de 23 des 30 franchises. "On était à Portland à ce moment-là, et on devait aller voir le match le lendemain. On pensait continuer notre voyage et faire du tourisme, mais le consulat nous a conseillé de rentrer", regrette JJ.

De retour en France, finis la liberté et les grands espaces. Comme l’ensemble de la population française, les Largeron se sont retrouvés confinés, à Biarritz d’où ils sont originaires, et où ils tiennent un commerce d’hôtellerie-restauration. "Du jour au lendemain, tu n’as plus ta passion, même à la télévision", raconte JJ. S’il leur a fallu un peu de temps pour se remettre de la déception du retour, ils ont ensuite été rapidement contactés par des clubs français pour partager leur vécu et avoir un retour d’expérience sur les animations mises en places dans les salles américaines pour fidéliser le public. La situation sanitaire n’évoluant pas favorablement aux Etats-Unis, ils ont choisi de rester cette année en France. "L’idée c’est de découvrir et faire découvrir les championnats français de Jeep Elite et Pro B, parfois méconnus", explique Stéphanie, qui continuera à monter les vidéos de leurs expéditions dans l’Hexagone.

Après la NBA, la LNB en famille

Pour la première étape de leur road-trip français, les Largeron seront ce samedi à Limoges, pour le match de Jeep Elite du CSP contre Nanterre, le club de cœur de Jehann. Son frère aîné, Esteban, est impatient de retrouver les salles de basket : "On a hâte, ça nous a manqué pendant le confinement. J’espère que ça sera aussi impressionnant qu’aux Etats-Unis". Même si les jauges de spectateurs sont limitées à 5000 dans les villes où ils feront prochainement étape, JJ est persuadé que l’ambiance dans les salles françaises sera plus vivante qu’aux Etats-Unis : "Là-bas, il y a certes tout un show autour des matches, mais en France, il y a des kops de supporters qui font beaucoup plus de bruit avec des tambours, des caisses claires, et ça résonne davantage."

Cette année, pas de camping-car, ils voyageront le week-end, et pendant les vacances scolaires. "On n’a pas voulu déscolariser les enfants une nouvelle fois, puis faire 4h de route sur un weekend, ce n’est pas si long par rapport aux 14h de camping-car entre les grandes villes américaines", plaisante Stéphanie. Ces nouvelles étapes françaises leur permettront aussi de découvrir de nouvelles villes, et faire de nouvelles rencontres. "C’est ce qui nous plaît aussi dans ce projet. Ce matin, à la boutique du CSP Limoges, on a rencontré Frédéric Weis qui est une légende du basket français. C’est super de pouvoir se créer des souvenirs comme ça", s’enthousiasme JJ.

Esteban, Jehann, et Elan ont rencontré Frédéric Weis à la boutique du CSP Limoges
Esteban, Jehann, et Elan ont rencontré Frédéric Weis à la boutique du CSP Limoges © NBA en famille

Il y aura d'autres "saisons" de NBA en famille 

Bien qu’ils passeront l’année en France, les Largeron envisagent déjà de retourner aux Etats-Unis, pour la saison 2021-2022 : "Ce n’est que partie remise, on refera le road trip en entier, toutes les salles, pour pouvoir suivre une saison complète, avec les mêmes équipes." Et ils prennent tellement de plaisir à vivre leur passion, qu’ils se projettent déjà sur les quatre années suivantes : "Après la NBA, on voudrait faire l’Euroligue pour découvrir les chaudes ambiances en Grèce ou en Turquie, puis retourner aux Etats-Unis pour la ligue mineure, le championnat universitaire, et la NBA féminine, et enfin la Liga Endesa, le championnat espagnol qui est très relevé."

Une chose est sûre, ils continueront à partager leurs expériences sur les réseaux sociaux, où leur compte "NBA en famille" est suivi par plus de 11 000 personnes sur Instagram.

Hortense Leblanc hortense_lblnc