Après l'Ukraine, la France cale encore devant l'Australie

Publié le , modifié le

Auteur·e : Yohan Roblin
Diaw France Australie
Le capitain de l'équipe de France Boris Diaw | PHOTOPQR/NICE MATIN

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Oscillant de nouveau entre le bon et le mauvais, l'équipe de France s'est inclinée pour la deuxième fois en deux jours. Les Bleus, rappelés à l'ordre samedi par l'Ukraine (56-63), ont cette fois-ci perdu contre l'Australie (74-76). Ils quittent Antibes sans avoir vraiment rassuré à deux semaines du Mondial. Rendez-vous à Strasbourg pour la fin de la préparation.

A croire que la leçon de l'Ukraine n'a pas été retenue. Vainqueurs pas franchement convaincants des Philippines (75-68) vendredi, les Bleus avaient chuté contre l'équipe de Pooh Jeter (56-63) le jour suivant. La France, bien rentrée dans le match face à l'Australie, a fait preuve de trop d'inattentions en défense pour éviter une deuxième défaite de rang (74-76) dimanche. Encore une fois, les hommes de Vincent Collet ont montré de bonnes choses. Mais aussi des plus mauvaises. Le reste du temps, les Australiens -invaincus ce week-end- en ont profité pour développer sereinement leur basketball.

Sur courant alternatif, l'équipe de France est retombée dans ses travers, manquant de constance dans le repli défensif. Le passage à vide des Tricolores dans les premières minutes du deuxième quart-temps a permis aux Kangourous de revenir au contact. Repassés devant à la pause (36-34), les Français ont pris un nouvel éclat dans les minutes suivantes. Moment choisi par Nicolas Batum, Lauvergne et Diaw pour remettre les champions d'Europe sur les rails (58-51). Et alors qu'on croyait la France enfin lancée, Aaron Bynes a remis le doigt là où ça fait mal (63-66) en occupant la raquette et en profitant des pertes de balles adverses. Batum, auteur d'un match plein devant et derrière, a tenté à nouveau de renverser la vapeur... Mais c'était déjà trop tard pour les Bleus.

Yohan Roblin yohanroblin