Anthony à New York !

Publié le , modifié le

Le feuilleton a pris fin cette nuit : Carmelo Anthony a enfin donné sa promesse de rejoindre les Knicks l'été prochain. Pour faire venir la star des Nuggets, New York a dû alléger sa masse salariale en acceptant de se séparer de joueurs majeurs. Mais la promesse d'un duo Stoudemire-Anthony la saison prochaine va faire saliver plus d'un fan de N.Y.

Le "Melo" drame connaît son épisode. Après des mois de tergiversations, de rumeurs insensées, la dernière en date envoyant l'ailier des Nuggets aux Lakers, Carmelo Anthony va signer à New York. Enfin. Le forcing de "Melo" a fini par payer, lui qui clamait sur tous les toits de la NBA qu'il voulait à tout prix revêtir le maillot mythique des Knicks. Et la paire qu'il formera avec Amare Stoudemire fera certainement gronder d'aise le Madison Square Garden. Mais, pour en arriver là et s'affirmer ainsi comme une puissance émergente face à Boston, Miami ou Orlando à l'Est, New York a dû consentir à quelques gros sacrifices pour s'offrir son joyau.

Billups, la cerise sur le gâteau

La franchise de Big Apple doit ainsi se séparer de trois titulaires, le meneur Raymond Felton (17,1 points, 9 rebonds), les ailiers Wilson Chandler (16,4 points) et Danilo Galinari (15,9 points), un remplaçant, le prometteur pivot russe Timofey Mozgov (4 points, 3,1 rebonds), et un premier tour de draft, s'en vont alors que la mayonnaise commençait enfin à prendre cette saison (N.Y est actuellement 6e à l'Est). Heureusement pour les dirigeants des Knicks, Anthony n'arrive pas seul puisqu'il emmène dans ses valises le vieux meneur All Star Chauncey Billups (16,5 points, 5,3 passes) et trois joueurs pour peupler le banc, l'intérieur Renadlo Blackman (2,6 points), le meneur Anthony Carter (1,9 points) et l'intérieur Shelden Williams (4,7 points, 5,3 rebonds).