Baseball : Le patron de la MLB craint que la saison n'ait pas lieu en raison du conflit financier entre joueurs et employeurs

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Wrigley Field, l'enceinte des Chicago Cubs
Wrigley Field, l'enceinte des Chicago Cubs | AFP - GETTY IMAGES

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le commissaire de la ligue professionnelle de baseball Rob Manfred, a déclaré lundi qu'il y avait "un risque réel" que la saison 2020, retardée par le coronavirus, soit annulée à cause du conflit financier entre employeurs et joueurs.

"Je ne suis pas confiant", a ainsi soufflé Rob Manfred au micro d'ESPN, avec un tout autre ton que celui adopté une semaine auparavant, où il s'était dit à "100%" optimiste quant à la perspective de voir des matches de baseball cette année. "Je pense qu'il y a un risque réel et tant qu'il n'y aura pas de dialogue, ce risque réel demeurera", a-t-il ajouté à propos du spectre d'une annulation.

Le syndicat des joueurs (MLBPA) a en effet mis fin samedi aux négociations avec la ligue, qui représente les patrons de clubs, affirmant que de nouvelles discussions "seraient futiles". Les deux parties restent fortement divisées sur les conditions financières pour les joueurs dans le cadre d'une saison raccourcie en raison de la pandémie. Le championnat devait initialement commencer le 26 mars.

Toujours aucun calendrier

Manfred a estimé que le différend portait atteinte à l'image du baseball. "C'est juste un désastre pour notre sport, il n'y a aucun doute à ce sujet", a-t-il déploré. "Cela ne devrait pas se produire, et il est important que nous trouvions un moyen de surmonter ce problème, pour remettre le jeu au premier plan, sur le terrain, pour nos fans". "Les propriétaires sont déterminés à 100% à faire en sorte qu'on rejoue au baseball cette année. Malheureusement, je ne peux pas vous dire que je suis sûr à 100% que ça va arriver", a-t-il résumé.

La MLB a prévenu le syndicat des joueurs qu'il n'établirait pas de calendrier tant que la MLBPA ne renoncerait pas à prétendre que la direction avait violé l'accord initial conclu mars entre les deux parties. "Cette dernière menace n'est qu'une preuve de plus que la MLB est de mauvaise foi depuis le début", a répliqué Tony Clark, directeur exécutif du syndicatajoute. Leur "but a toujours été d'imposer des réductions de salaire supplémentaires aux joueurs", a-t-il déploré.

AFP