Marion Bartoli en gros plan
Marion Bartoli en gros plan | AFP - Jacques Demarthon

Bartoli à un pas de la finale

Publié le , modifié le

Le public de Roland-Garros attend un tel événement depuis 2005. Depuis la finale de Mary Pierce, les spectateurs parisiens n'avaient plus revu de Française à ce stade de la compétition. Opposée à l'Italienne Francesca Schiavone -tenante du titre- la mission de l'Auvergnate s'annonce toutefois très difficile. L'autre demi-finale opposera ce jeudi la Russe Maria Sharapova à la Chinoise Na Li.

Plus à l'aise sur le gazon de Wimbledon (où elle avait atteint la finale en 2007), Marion Bartoli a bien caché son jeu cette année sur la terre battue. Elle qui n'avait jamais dépassé les huitièmes de finale (2007) en dix participations, se retrouve cette fois dans le cercle très fermé des joueuses françaises qualifiées en demi-finales du tournoi de Roland-Garros, version moderne. Si Mary Pierce pour le moment la seule à avoir atteint la finale à trois reprises (1994, 2000 l'année de son titre, et 2005), deux autres joueuses avaient déjà atteint le dernier carré. Françoise Dürr (1967 année de son titre, 1972 et 1973) et Brigitte Simon avait en également franchi les quarts de finale en 1978.

Le défi s'annonce très relevé pour Bartoli, qui pourra toutefois compter sur un mental que l'on a rarement vu aussi fort chez la N.1 française, et surtout un public qui ne peut désormais plus compter que sur elle pour espérer voir un Français s'imposer cette année. Face à une spécialiste de la terre battue, de surcroit tenante du titre, Bartoli sait que si elle ne maintient pas un niveau de jeu élevé, elle n'aura aucune chance de s'en sortir. "Je dois essayer de me souvenir de la manière dont on a joué ensemble avec Francesca. Je vais essayer d'en tirer quelque chose, de voir comment elle a joué contre moi pour essayer de tourner ceci en ma faveur et gagner le match", a expliqué l'Auvergnate.

Bartoli: "J'ai une chance"

Bartoli ne compte qu'une victoire face à l'Italienne en cinq rencontres (jamais sur terre battue), ce qui ne la place pas au rang de favorite. Mais en pleine confiance, Bartoli se sent prête pour le défi. "Cela fait un bout de temps que l'on n'a pas joué l'une contre l'autre, c'était il y a deux ans, ou peut-être un an. Je pense que depuis, je me suis améliorée. (...) je crois vraiment que si je suis dans la même attitude, si je joue de la même façon, j'ai une chance. Cela ne veut pas dire que je vais gagner, mais au moins, j'aurai la possibilité de faire quelque chose."

Et Bartoli sait que l'Italienne a été bousculée au tour précédent par Anastasia Pavlyuchenkova. Schiavone qui a été menée 6-1 4-1 s'est finalement imposée en remportant 7-5 la manche décisive. Bartoli est prévenue, il ne faudra rien lâcher jusqu'au bout. Après s'être débarrassée d'une ancienne vainqueur du tournoi en quart de finale, la Russe Svetlana Kuznetsova (vainqueur en 2009), la native du Puys-en-Velay se verrait bien sortir la tenante du titre.

L'autre demi-finale mettra aux prises deux joueuses n'ayant jamais atteint ce stade de la compétition. La Russe Maria Sharapova, pourtant ancienne N.1 mondiale, n'avait jusqu'à présent jamais brillé à Roland-Garros. Et elle entend bien aller jusqu'au bout, avec d'abord une victoire sur la Chinoise Na Li. Déjà finaliste à Melbourne cette année, Li vendra chèrement sa peau, et espère bien se retrouver une deuxième fois en finale d'un Grand Chelem.

PROGRAMME SUR LES COURTS PRINCIPAUX
Court Philippe Chatrier Début à 14h

1. Simple Dames - demi-finale
Na Li (CHN)[6] v. Maria Sharapova (RUS)[7]
2. Simple Dames - demi-finale
Marion Bartoli (FRA)[11] v. Francesca Schiavone (ITA)[5]
3. Double Mixte - Final
Katarina Srebotnik (SLO)[1] v. Casey Dellacqua (AUS)
Nenad Zimonjic (SRB)[1] Scott Lipsky (USA)

Court Suzanne Lenglen Début à 11h
1. Trophée des Légendes Dames - Final
Martina Navratilova (USA) v. Iva Majoli (CRO)
Jana Novotna (CZE) Conchita Martinez (ESP)
2. Double Messieurs - demi-finale
Michael Llodra (FRA)[4] v. Max Mirnyi (BLR)[2]
Nenad Zimonjic (SRB)[4] Daniel Nestor (CAN)[2]
3. Trophée des Légendes double
Goran Ivanisevic (CRO) v. Fabrice Santoro (FRA)
Michael Stich (GER) Todd Woodbridge (AUS)
4. Double Messieurs - demi-finale
Bob Bryan (USA)[1] v. Juan Sebastian Cabal (COL)
Mike Bryan (USA)[1] Eduardo Schwank (ARG)
Pas avant:18h
5. Trophée des légendes plus de 45
Ilie Nastase (ROU) v. Guy Forget (FRA)
Emilio Sanchez (ESP) Henri Leconte (FRA)

Romain Bonte