Romain Bardet
Romain Bardet, l'un des espoirs français du cyclisme tricolore | AFP - David Stockman

Bardet, l’intelligence pour être un grand leader

Publié le , modifié le

En terminant notamment onzième de l’étape d’Annecy-Semnoz, Romain Bardet va sans doute terminer à la 15e place du général et premier français de ce Tour. Il est la grande révélation tricolore de ce Tour de France 2013. Le manager de l’équipe AG2R Vincent Lavenu estime que le coureur de 22 ans à "tout pour réussir" et qu’il a les épaules pour devenir "un grand leader du peloton" dans les prochaines années.

A l’occasion de son premier Tour de France, Romain Bardet n’a pas déçu. Bien au contraire, il a même agréablement surpris. Si on savait, après sa prestation de Liège-Bastogne-Liège, cet hiver, qu’il pouvait rivaliser avec les meilleurs du peloton, la grande inconnue était comment l’Auvergnat allait supporter trois semaines de course ? Et après avoir été coéquipier de luxe de Jean-Christophe Péraud et gêné par un début d’angine, Bardet a fait mieux que limiter la casse dans les Alpes.

Un Tour qui n’était pourtant pas spécialement prévu au programme du jeune français. "Cet hiver, Romain était plutôt projeté sur le Tour d’Italie", explique Vincent Lavenu. "Mais je pensais qu’il avait la caisse pour faire le Tour. A 22 ans, beaucoup de coureurs l’on déjà fait. Il avait un peu peur au début. Puis il a vu rapidement dans la saison qu’il était au niveau".

Lavenu : "Il a une grande force de caractère"

"Je n’étais pas inquiet. Il n’a pas de lacunes. Il sait frotter. Il est à l’aise dans la montagne. Il lui manque juste encore un peu de puissance pour le chrono", confie le manager. "Il va progresser avec le temps. Il n’a pas non plus le syndrome du sportif professionnel. Il a la tête sur les épaules".

Un jeune coureur qui selon Lavenu a également un "gros caractère". "Il a l’intelligence pour être un grand leader. Il a tout pour réussir", assure-t-il. "On ne va pas lui mettre de pression. C’est un gars qui naturellement va prendre sa place et va devenir leader. Il va s’imposer de part ses qualités".

Vidéo: Bardet satisfait et modeste

Gilles Gaillard