Badminton: les Thaïlandais bagarreurs suspendus

Publié le , modifié le

La Fédération mondiale de badminton (BWF) a suspendu mardi pour deux ans le joueur thaïlandais Bodin Issara et pour trois mois son ancien partenaire de double Maneepong Jongjit, pour une bagarre qui les avait opposés en juillet pendant la finale de l'Open du Canada. La vidéo avait fait le tour du monde: Issara avait poursuivi Jongjit, avec lequel il avait disputé les JO de Londres mais son adversaire dans cette finale, et l'avait jeté à terre en dehors du court, le frappant devant un public stupéfait. Les deux hommes avaient été séparés et Bodin disqualifié de l'épreuve avec son nouveau partenaire, Pakkawat Vilailak. Il devra en outre restituer les points et les primes gagnés au Canada.

"La décision de la commission de discipline de la BWF fait suite à l'implication des deux joueurs dans une altercation alors qu'ils étaient en compétition d'un contre l'autre dans la finale du double de l'Open du Canada le mois dernier", a expliqué la fédération dans un communiqué. "Les deux sanctions sont effectives à compter de la date de l'incident, le dimanche 21 juillet, et les deux joueurs ont 21 jours pour faire appel",  précise le texte. Il est exceptionnel que des joueurs de badminton en viennent aux mains pendant un match.

Ce sport avait fait scandale en revanche aux JO de Londres, l'an dernier,  quand huit joueurs de double avaient été suspendus, convaincus d'avoir volontairement perdu des matches de poules pour obtenir des quarts de finale plus favorables.

AFP