Mehdi Baala
Mehdi Baala s'en sort bien et sera bien en 1/2 finale du 1500m | AFP - Olivier Morin

Baala coulé puis sauvé

Publié le , modifié le

Mehdi Baala, double champion d'Europe 2002 et 2006, qui avait dans un premier temps été éliminé en raison d'une chute provoquée involontairement par un de ses concurrents à l'entame de la dernière ligne droite, a été requalifié pour les demi-finales du 1500 m des Mondiaux de Daegu par le jury d'appel. A noter également la qualification de Yohan Kowal pour le tour suivant. En revanche, c'est terminé pour Florian Carvalho.

Mehdi Baala peut respirer. Il sera bien au départ de la deuxième demi-finale du 1500m, jeudi soir, en Corée. Baala était en bonne position à l'amorce de la dernière ligne droite quand il s'est accroché avec le Venezuelien Eduar Villanueva, ce dernier lui faisant involontairement un croc en jambes. Baala est resté quelques secondes au sol avant de se relever et  d'avoir la présence d'esprit  de terminer sa série en footing.

Le staff de l'équipe de France avait alors décidé de porter réclamation. La série a été remportée par le Kenyan Asbel Kiprop en 3'41". Villanueva, qui a terminé 6e de la série, est également passé, sa qualification n'a pas été remise en cause par la réclamation française.

Pour la première fois que Baala revêt le maillot de l'équipe de France depuis les précédents Mondiaux de Berlin en 2009, cela à failli donc finir très mal. Blessé au tendon l'Achille et privé des Championnats d’Europe 2010 à Barcelone, le Lillois d’adoption est plutôt revanchard et veut également à Daegu faire oublier la rixe face à Mekhissi, à l'arrivée du 1500 m de la réunion de Ligue de Diamant de Monaco le 22 juillet. Un combat qui lui a valu à une interdiction de tous les meetings en dehors du territoire français pour une durée de 10 mois.

Mais, il faut se rappeler que les Championnats du Monde n’ont jamais été une réussite pour le Français. Au Japon en 2007, il avait été disqualifié en demi-finale pour avoir poussé deux concurrents dans la dernière ligne droite. A l'époque, Baala comptait parmi les favoris et il s'était retrouvé bloqué à la suite d'une erreur tactique.

De son côté, Yoann Kowal  s'est aussi qualifié directement en terminant 3e de sa série, avec un temps de 3'39". "J'ai bien géré. J'ai réalisé une course plus fluide. J'ai appris à faire moins d'accoups", a expliqué Kowal. Le troisième Français en lice Florian Carvalho, malade depuis trois jours, a également été éliminé avec une 13e place dans la dernière série et un chrono de 3'53".

Gilles Gaillard