Victoria Azarenka
La Bélarusse Azarenka monte au filet et écrase Francesca Schiavone | AFP - Martin Bureau

Azarenka, tout sauf un hasard

Publié le , modifié le

Victoria Azarenka a repris son rythme de croisière. Accrochée au 3e tour par Alizé Cornet, la Bélarusse n'a fait qu'une bouchée de Francesca Schiavione, victorieuse à Roland-Garros en 2010 et finaliste en 2011. Un succès très net 6-3, 6-0 en 1h11. Au prochain tour, l'ex-N.1 mondiale sera opposée à Maria Kirilenko (N.12) ou Bethanie Mattek Sands. Azarenka est bien partie pour accéder à la seule demi-finale de Grand Chelem qui manque à son palmarès.

Novak Djokovic ne s'attendait pas à entrer sur le court Philippe Chatrier si vite. Ce huitième de finale entre Azarenka et Schiavone devait durer. Mais ça, c'était sur le papier... Entre une Bélarusse bien plus dynamique qu'au round précédent et une Italienne à côté de ses pompes, le match a été à sens unique. Schiavone a résisté jusqu'à 3-3 avant d'encaisser neuf jeux consécutifs. "Au début, pendant les premiers jeux, je n'étais pas exactement dans mon jeu, raconte Azarenka. Il faut faire attention parce que Francesca fait des balles complètement différentes, on ne sait pas à quoi s'attendre. Peu à peu, j'ai réussi à anticiper et à décocher les coups qu'il fallait que je décoche. J'avais le contrôle du match."

Avant Maria

L'écart était le plus criant sur les services de Schiavone. Sur ses deuxièmes balles, elle subissait la foudre. 25% de points gagnés dans le premier set. Aucun dans le second... Avec ses 24 fautes directes, l'Italienne n'avait aucune chance. Le mérite en revient à Azarenka qui a tout fait pour maintenir son adversaire sous l'eau sur une terre battue qu'elle commence à bien apprivoiser. "Pour moi, c’est parfois un défi d'être sur cette surface et enfin, j'arrive à comprendre ce que je dois faire pour m'améliorer. C'est un cheminement, je suis sur ce chemin, je m'améliore étape après étape." Les prochaines s'appellent Maria. Kirilenko pour débuter avant une possible rencontre face Sharapova en demi-finale.

Vidéo: la balle de match et la réaction d'Azarenka après sa victoire

Voir la video