Mondiaux d'Aviron à Aiguebelette
Les Championnats du monde d'Aviron 2015 à Aiguebelette | AFP PHOTO / JEAN PIERRE CLATOT

Mondiaux: Le Huit français en échec

Publié le , modifié le

Le Huit français a échoué à se qualifier pour la finale des Championnats du monde d'aviron et du même coup pour les jeux Olympiques de Rio en 2016, mercredi à Aiguebelette. Le bateau, dont la Fédération avait fait la priorité de l'olympiade, a terminé à la 4e place de sa série de repêchage, à quelque huit secondes de la Russie, victorieuse devant l'Italie.

Ces deux pays ainsi que les Pays-Bas et la Nouvelle-Zélande se sont qualifiés pour la finale où ils défieront dimanche la Grande-Bretagne et l'Allemagne, dominateurs des séries. Seuls les cinq premiers Huit obtiendront un billet pour les JO de Rio.Tous les autres auront une ultime chance de décrocher une qualification olympique lors des régates de Lucerne, en mai 2016.

C'est une vraie déception pour l'aviron français qui a entrepris sa révolution concernant le Huit, qui n'avait jamais été jusqu'alors ni une spécialité ni une priorité, longtemps sacrifié par une fédération frileuse à l'idée de mettre tous ses rameurs dans le même bateau, et de réduire ainsi ses chances de médailles. 

L'arrivée du nouveau DTN Patrick Ranvier en 2013 a changé la donne, puisqu'il a fait du Huit, le bateau roi de l'aviron, la priorité de son mandat en agrégeant autour de lui des rameurs adhérant au projet. Mais malgré les moyens et les ambitions, le nouveau "bateau-phare" français n'a pas vraiment décollé. Ces repêchages étaient une chance à saisir pour se mettre en position de force par rapport aux sceptiques. C'est donc un revers pour ces Mondiaux qui avaient lieu à la maison. Mais le projet demeure et reste une stratégie à long terme. 

Christian Grégoire