Aviron, Thomas Baroukh, Fabrice Moreau, Nicolas Moutton, Franck Solforosi
Le quatre de pointe poids légers  français | ERIC FEFERBERG / AFP

Mondiaux d'aviron: deux bateaux français qualifiés

Publié le , modifié le

Le deux de couple français d'Hugo Boucheron et Matthieu Androdias s'est qualifié lundi pour les quarts de finale des Mondiaux d'aviron d'Aiguebelette grâce à sa victoire en séries, tandis que le quatre sans barreur poids légers, lui aussi victorieux, obtenait son billet pour les demi-finales

Boucheron et Androdias ont su résister avec brio au retour de la Nouvelle-Zélande à mi-course, terminant en 6:08.80, meilleur temps des séries,à neuf secondes du record du monde. Également qualifiés pour les quarts, les champions du monde croates,l'Allemagne, l'Italie, la Grande-Bretagne et la Pologne seront les principaux rivaux du duo français.

Alors qu'en deux de couple les quatre premiers bateaux se qualifiaient directement, la tâche était plus rude en quatre sans barreur poids légers où seul le premier de chaque série rejoignait les demi-finales sans passer par les repêchages.  Franck Solforosi, Thomas Baroukh, Thibault Collard et Guillaume Raineau ont relevé le défi, s'imposant dans leur course devant la Chine. Ils se qualifient donc directement aux côtés du Danemark, de la Nouvelle-Zélande et de la Suisse.

Pour le deux de couple poids légers dames de Laura Tarantola et Camille Leclerc, l'heure était déjà aux repêchages. Les Bleus ont terminé à la deuxième place de leur série, se qualifiant ainsi pour les quarts. 

Déception pour le huit

Le reste des Français engagés lundi devra passer par la phase de repêchages pour poursuivre sa route aux Mondiaux. A commencer par le huit, bateau dont la fédération française avait fait sa priorité pour l'olympiade mais qui peine à émerger. La tâche était complexe pour l'équipage français qui devait terminer premier de sa course pour espérer une qualification directe pour la finale. Quatrième à moins de 6 secondes des vainqueurs allemands, les Bleus joueront leur va-tout mercredi dans le repêchage à cinq, contre l'Italie, la Russie, la Pologne, la Chine. Une des deux premières places les propulserait en finale et, peut-être, aux jeux Olympiques (où seront qualifiés les 5 premiers).

Christian Grégoire