vernay portrait Peugeot 042011
Jean-Karl Vernay | Peugeot Sport

Vernay: "Beaucoup de choses à apprendre"

Publié le , modifié le

Jean-Karl Vernay, 23 ans, nouveau pilote de réserve de Peugeot Sport pour les 24 Heures du Mans (11-12 juin), a découvert dimanche le grand circuit de la Sarthe (13,629 km), au volant d'une 908, avec "beaucoup de choses à apprendre" pour cette première expérience.

Comment s'est passée cette embauche chez Peugeot Sport ?
"Ca s'est fait assez rapidement et assez tardivement, je ne l'ai su que jeudi. On a fait des essais en début de semaine qui se sont extrêmement bien passés (ndlr: sur le circuit du Motorland Aragon, en Espagne), apparemment l'équipe a été contente de mon travail, et j'étais très content de pouvoir essayer une voiture fermée, dans une nouvelle catégorie, je me suis régalé. Ca faisait de gros changements par rapport aux voitures que j'ai conduites jusqu'à maintenant, j'ai essayé de faire le meilleur travail possible et je suis très heureux d'intégrer ce team. C'est une super nouvelle".

Quel a été votre parcours, jusqu'à maintenant ?
"J'ai 23 ans, j'ai toujours couru en monoplace et l'année dernière j'ai été champion des Etats-Unis en Indy Lights, l'antichambre de l'IndyCar. Avant cela, j'ai été champion de France de Formule Campus, vice-champion de France de Formule Renault, 5e du championnat d'Europe de Formule 3 et 2e du Grand Prix de Macao en F3, qui est un peu la Coupe du Monde de F3. Je suis jeune et j'ai fait partie du Red Bull Junior Team. Je n'ai pas encore d'expérience en endurance mais j'espère que ça va venir rapidement. C'est super de pouvoir côtoyer des pilotes plus expérimentés, de renom, et d'apprendre à leur contact".

Quel est votre objectif dimanche ?
"Je vais faire quelques tours du circuit pour déjà être qualifié, si jamais je dois remplacer quelqu'un, mais ce circuit est tellement grand qu'il y a beaucoup de choses à apprendre et ça ne s'apprend pas en quelques tours. Et si je dois remplacer un pilote, au moins je connaîtrai un peu mieux la voiture et le circuit, pour pouvoir aider l'équipe au maximum".

AFP