Une procédure de départ vintage

Publié le , modifié le

En rejoignant sa voiture en marchant bien après le départ de la meute (1969), Jacky Ickx avait provoqué la fin du départ type Le Mans. L'ACO a décidé de faire un joli clin d'oeil à cette tradition perdue en réintroduisant le départ en épi, en prélude au départ réel de l'épreuve.

La nouvelle procédure

A l’issue de la photo officielle samedi 12 Juin à 13h55, les 168 pilotes se placeront, par équipage, face à leur voiture rangée en épi selon l’ordre de la grille de départ. Le pilote désigné pour prendre le départ à 15 heures sera casqué et équipé, ses deux coéquipiers en combinaison à ses côtés.

Le grand trophée des vainqueurs ramené par Peugeot, arrivera par le haut de la ligne droite des stands à 14h05. A son passage les deux coéquipiers de chaque pilote au départ rejoindront l’équipe de mécaniciens placée derrière chaque voiture.

Une fois le grand trophée sera remis au Président Jean-Claude Plassart, la tension montera d’un cran et les pilotes s’aligneront le long de la ligne blanche prêts à traverser.

Au signal du directeur de course, à 14h15, ils traverseront la piste, disposant ensuite de 7 minutes pour se sangler correctement avec l’aide de leurs mécaniciens. A 14h22 le directeur de course libèrera successivement chaque concurrent qui aura le loisir de repasser par les stands jusqu’à 14h37.

Les voitures rejoindront alors la grille de départ habituelle du départ lancé. Le passage de la Patrouille de France annoncera à 14h51 et 30 secondes, le lancement imminent du tour de chauffe avant le grand départ !