Lapierre Oreca portrait 052011
Nicolas Lapierre arrive chez Toyota | Oreca

Toyota avec Lapierre, Nakajima et Wurz

Publié le , modifié le

Le jeu des chaises musicales a commencé. Avec l'annonce de l'arrivée de Toyota en endurance, les pilotes de pointe risquaient d'être courtisés par la firme nippone. Puisqu'il se dessine que Toyota n'alignera qu'une voiture en championnat du monde l'an prochain, une première triplette a été constituée. Transfuge de Peugeot, Alexander Wurz sera le fer de lance de l'équipe avec Nicolas Lapierre, titulaire chez Oreca, et le Japonais Kazuki Nakajima.

Double vainqueur au Mans (1996 et 2009), Alexander Wurz était la priorité de Toyota. Rapide, excellent metteur au point et en totale adéquation avec la philosophie de l'endurance, l'Autrichien est une excellente pioche pour le constructeur japonais, de retour dans la discipline après plus de dix ans. "J’ai tout de suite voulu m’impliquer dans le projet dès que j’ai eu la possibilité de rejoindre l’équipe, a indiqué Wurz. J’adore l’endurance et je suis un fan du Mans depuis mon enfance. Je garde de magnifiques souvenirs de Toyota en compétition, particulièrement avec la GT-One qui était vraiment très attirante. Cet héritage associé aux énormes capacités techniques de TMG forment un tout très attirant."

Partenariat avec Oreca oblige, la nomination de Nicolas Lapierre était assez logique tant le pilote français fait partie des futurs très grands de l'endurance. En revanche, il ne sera pas associé à son ancien compère au Mans Loïc Duval. Sous contrat avec Honda en Super GT au Japon, le Chartain ne sera pas de la partie. Toyota a opté pour un pilote Japonais, Kazuki Nakajima, qui est surtout connu pour avoir roulé deux saisons en F1 avec Williams (2008-2009). Depuis 2010, il participait lui aussi au Super GT avec Lexus (Toyota). Si rien ne bouge chez Audi, Duval pourrait bien se retrouver dans le baquet d'une 908 très prochainement.