SERT Philippe Bol d'Or 092010
La Suzuki (SERT) de Vincent Philippe au premier plan | AFP - JEFF PACHOUD

Suzuki, tout sauf du bol

Publié le , modifié le

Le Suzuki Endurance Racing Team (SERT) a encore frappé. L'écurie française dirigée par Dominique Méliand a remporté un 14e succès en 31 participations au Bol d'Or grâce à la moto N.2 pilotée par Vincent Philippe, Guillaume Dietrich et Freddy Foray. En tête depuis 23h00 samedi soir, la Suzuki a devancé de 14 tours la Kawasaki N.8 et de 15 tours la Yamaha N.4. A l'inverse de ses rivales (BMW N.99 et yamaha N.94), elle a évité tous les pièges d'une course de 24 heures.

Pendant les six premières heures, la BMW N.99 de l'écurie belge BMP avait créé la sensation en confirmant toute la vélocité exprimée lors des essais libres et qualificatifs. Son trio magique de pilotes - Sébastien Gimbert, Erwan Nigon, Matthieu Lagrive - menait la S 1000 RR tambour battant sans pour cela créer des écarts importants - jamais plus d'un tour - sur ses poursuivants. De nombreuses chutes intervenues dès les premiers hectomètres de course avaient provoqué entre 15 heures et minuit quatre neutralisations de course et l'entrée en piste des voitures de sécurité. Ces interruptions répétées ont eu tendance à limiter les écarts.

Le premier coup de théâtre est survenu lorsque la BMW allait à son tour au tapis. La Yamaha GMT 94 prenait le relais pendant une heure avant de se faire déborder par une Suzuki irrésistible. En cours de matinée, la Yamaha 94 et la BMW 99, ont chuté à une heure d'intervalle au moment où elles occupaient la deuxième place laissant la Suzuki sans opposition féroce. Son premier poursuivant, à 14 tours, devenait la Kawasaki N.8 de l'écurie suisse Bolliger qui, en assurant son classement, a fait la bonne opération du jour et conforté sa place de leader au Championnat du monde.

Déclarations

Vincent Philippe (FRA/Suzuki), vainqueur:  "J'ai d'abord une pensée pour tous mes copains qui ont fini le week-end à  l'hôpital. Je viens de gagner un sixième Bol d'Or et il est vrai que ce circuit  me convient bien. J'espère ne pas m'arrêter avant d'avoir au moins égalé le  record de Dominique Sarron (7 victoires).

Freddy Foray (FRA/Suzuki), vainqueur: "Je n'avais jamais vu autant d'huile  sur ce circuit. C'était très piègeux. J'ai eu de la chance car il m'est arrivé  de suivre trois motos qui cassaient leurs moteurs et je ne suis pas tombé. Au  virage du Lycée, au lieu d'avoir une piste de 12 mètres de large on utilisait  seulement trois mètres car on avait peur de glisser. Je voudrais aussi saluer  tous les bénévoles du circuit qui ont fait un super boulot".

Guillaume Dietrich (FRA/Suzuki), vainqueur: "le chef m'a fait confiance et  m'a titularisé. Je ne le remercierai jamais assez. A sa place je ne sais pas si  je l'aurais fait (ndlr: Dietrich a été hospitalisé de longues semaines après une  grave chute aux 24h du Mans). Mes coéquipiers ont vraiment mérité ce Bol, moi je  ne sais pas".

Classement général final

1. Vincent Philippe/Guillaume Dietrich/Freddy Foray (FRA Suzuki N.2) 781 tours
2. Horst Saiger/Patric Muff/Roman Stamm (LIE/SUI/SUI Kawasaki N.8) à 14 tours
3. Jordi Font Almeida/Flo Vallcaneras/Jose Manuel Luis Rita (ESP/Yamaha N.4) 15 tours
4. Gregg Black/Olivier Depoorter/Mathieu Gines (FRA/BEL/FRA Suzuki N.41) 16 tours
5. David Checa/Kenny Foray/Grégory Junod (ESP/FRA/SUI Yamaha N.94) 22 tours
6. Grégory Fastre/Raymond Schouten/Marc Fissette (BEL/PBS/BEL Yamaha N.199) 25 tours - 1er catégorie Superstocks
7. Christophe Michel/Cyril Huvier/Emmanuel Cheron (FRA/Metiss 1000 N. 45) 26 tours - 1er catégorie Open
8. Kevin Denis/Bastien Mackets/David Perret (FRA/BEL/FRA Yamaha N.57) 29 tours
9. Jason Pridmore/Dani Ribalta/Pawel Szkopek Pawel (USA/ESP/RUS Yamaha N.14) 29 tours
10. Frédéric Jond/william Grarre/Cyril Brivet (FRA/ Suzuki N.69) 35 tours
...