Casey Stoner Indianapolis 2011
L'Australien Casey Stoner sur sa Honda | AFP - Stan Honda

Stoner pour la passe de quatre

Publié le , modifié le

L'Australien Casey Stoner (Honda), vainqueur dimanche à Indianapolis, tentera ce week-end, lors du Grand Prix de Saint-Marin, de remporter cette saison un quatrième succès consécutif afin d'accroître son avance au Championnat du monde.

Les quatre derniers vainqueurs
MotoGP:
2010: Dani Pedrosa (ESP/Honda)
2009: Valentino Rossi (ITA/Yamaha)
2008: Valentino Rossi (ITA/Yamaha)
2007: Casey Stoner (AUS/Ducati)
250 cc:
2009: Hector Barbera (ESP/Aprilia)
2008: Alvaro Bautista (ESP/Aprilia)
2007: Jorge Lorenzo (ESP/Aprilia)
125 cc:
2010: Marc Marquez (ESP/Derbi)
2009: Julian Simon (ESP/Aprilia)
2008: Gabor Talmacsi (HUN/Aprilia)
2007: Mattia Pasini (ITA/Aprilia)

Vainqueur ici en 2007, année de son titre sur Ducati, l'Australien Casey Stoner a connu ensuite des fortunes diverses sur l'exigeant circuit de Misano, chutant l'année suivante au 8e tour alors qu'il menait, forfait en 2009 pour raison de santé et 5e l'an dernier. En revanche, son actuel dauphin au classement général, avec 44 points de retard, Jorge Lorenzo (Yamaha), champion du monde en titre, a été plus constant sur la côte Adriatique. Vainqueur également en 2007, mais en 250 cc, l'Espagnol a terminé deuxième chaque fois ces trois dernières années. Hors du podium depuis deux courses (4e à Indianapolis et à Brno) après avoir à chaque fois connu des soucis avec son pneu avant, Lorenzo doit absolument reprendre des points sur Stoner qui excelle en général dans le dernier tiers de la saison (en Australie, Malaisie et à Valence notamment). Dani Pedrosa, l'autre homme fort chez Honda, "poleman" à Brno et deuxième à Indianapolis, aura pour objectif de poursuivre cette bonne série lui qui s'est adjugé victoire, position de pointe et record du circuit à Misano l'an dernier. "C'est un circuit qui nécessite de bonne accélérations et des freinages appuyées. Nous allons donc régler notre moto en fonction de ces priorités", a-t-il ajouté.

Cela fait quinze Grand Prix qu'un Italien n'a pas remporté une course en MotoGP et Andrea Dovizioso, Marco Simoncelli, Loris Capirossi ou celui qui fut il n'y a pas si longtemps le maître incontesté des lieux, Valentino Rossi, aimerait faire "quelque chose" devant leur public. Capirossi semble avoir le moins de chance au guidon de sa Ducati "privée" et a annoncé jeudi sa décision d'arrêter "au bon moment" la compétition en fin d'année après 22 saisons passées en Championnat du monde et trois titres mondiaux en 125 cc et 250 cc. Pour Rossi (Ducati), l'affaire paraît également mal embarquée. Seulement 10e à Indianapolis - son plus mauvais résultat dans une course où il n'a pas été retardé par une chute, soit le GP de Turquie en 2007 - le multiple champion du monde, vainqueur à Misano en 2008 et 2009, ne s'attend pas à faire des merveilles. Son ancien coéquipier, Ben Spies, dorénavant celui de Lorenzo, est plus optimiste. Vainqueur d'une manche de superbike à Misano en 2009, l'année de son sacre dans cette catégorie, Spies, a obtenu une 6e place l'an passé lors de sa première saison en MotoGP.

En Moto 2, Marc Marquez, vainqueur l'an dernier en 125 cc, a été victorieux quatre fois lors des sept dernières courses dans la catégorie intermédiaire cette année. Grâce à son départ en fanfare cette saison (3 victoires lors des 5 premières courses) l'Allemand Stefan Bradl (Kalex) mène toujours le Championnat mais de 28 points seulement sur Marquez alors qu'il reste six Grand Prix à disputer. Andrea Iannone, vainqueur à Brno, et troisième au Championnat du monde semble déjà hors du coup pour le titre cette année tant son retard sur Bradl (97 points) est conséquent. En 125 cc, rien n'est joué en revanche entre quatre pilotes même si Nicolas Terol (Aprilia) parait en position favorable. Avec 191 points, l'Espagnol possède une avance de 26 points sur le Français Johann Zarco, de 38 sur son compatriote Vinales et de 43 sur l'Allemand Cortese. Terol avait terminé deuxième à un peu plus de 2 secondes de Marquez l'an dernier.

Programme du GP de Saint-Marin
Vendredi:

09H15-09H55: 1re séance d'essais libres en 125 cc
10h10-10h55: 1re séance d'essais libres en MotoGP
11h10-11h55: 1re séance d'essais libres en Moto 2
13h15-13h55: 2e séance d'essais libres en 125 cc
14h10-14h55: 2e séance d'essais libres en MotoGP
15h10-15h55: 2e séance d'essais libres en Moto 2
Samedi:
09h15-09h55: 3e séance d'essais libres en 125 cc
10h10-10h55: 3e séance d'essais libres en MotoGP
11h10-11h55: 3e séance d'essais libres en Moto 2
13h00-13h40: séance de qualification des 125 cc
13h55-14h55: séance de qualifications des MotoGP
15h10-15h55: séance de qualification des Moto 2
Dimanche:
08h40-09h00: warm up des 125 cc
09h10-09h30: warm up des Motos2
09h40-10h00: warm up des MotoGP
11h00: course des 125 cc (23 tours)
12h15: course des Moto 2 (26 tours)
14h00: course des MotoGP (28 tours)

AFP