Stoner et Lorenzo se chauffent

Stoner et Lorenzo se chauffent

Publié le , modifié le

A deux semaines de l'ouverture de la saison au Qatar, la montée en puissance des MotoGP se poursuit. Après trois jours d'essais à Jerez, la hiérarchie n'a pas varié. Le champion du monde en titre Casey Stoner (Honda) s'est montré le plus rapide devant la Yamaha de Jorge Lorenzo et l'autre Honda de Dani Pedrosa. 6e chrono en Espagne, Valentino Rossi espère recourir pour le podium.

Quasiment imbattables en 2011, Casey Stoner et Honda ne se sont pas reposés sur leurs lauriers. Malgré le passage aux 1000 cc, la firme nipponne a conservé une longueur d'avance sur ses concurrents. En vitesse pure en tout cas. Sur un tour chrono, l'Australien a fortement impressionné en roulant en 1:38.780, soit à 23/1000e seulement du chrono qui lui avait permis de partir en position de pointe lors du Grand Prix d'Espagne l'an dernier. "Nous sommes très contents des temps que nous avons réalisés aujourd'hui mais je pense que nous pourrons faire encore un peu mieux avant la course qui aura lieu ici", a estimé le numéro 1 de la catégorie.

Mais que le public qui craint un nouveau cavalier seul de Stoner se rassure. Dans le sillage de la Honda se trouve un Jorge Lorenzo en pleine forme. Le Majorquin a fait une priorité de la reconquête du titre mondial. Dimanche, il n'était qu'à 173/1000e de Stoner après s'être contenté d'enchaîner les tours en simulation course avec une impressionnante régularité. "Nous devons progresser un peu sur le freinage, si nous y arrivons, nous gagnerons encore quelques dixièmes de seconde", a indiqué le pilote Yamaha, tout sourire dimanche soir après les essais. Si le "jockey" Dani Pedrosa est épargné par les blessures, il pourrait lui aussi jouer dans la cour des grands alors que Crutchlow et Spies semblent un ton en dessous.

Où se situera Valentino Rossi dans ce contexte ? Malgré les progrès de sa Ducati, le Doctor a encore du pain sur la planche pour lutter avec les ténors. Tout dépendra des capacités de la firme italienne à réduire l'écart en cours de saison. "J'ai roulé en 1:39.7 ce qui n'est pas si mal si on considère que j'ai testé cette moto six ou sept jours seulement, a commenté Rossi. On a changé les réglages avant et arrière et je rentre beaucoup plus vite dans les virages. Vu l'écart avec les premiers on peut estimer que nous sommes prêts pour la première course."

Face à la restriction de budget des constructeurs et la pénurie d'équipe dans la catégorie reine, le promoteur du championnat a décidé d'ouvrir les courses aux CRT (Claiming Rule Team). Ce sont des châssis prototypes avec des moteurs issus de la série utilisés en Superbike (Aprilia, Kawasaki, Honda et BMW sont les fournisseurs). Le coût est moindre mais la performance aussi. Faute d'avoir trouvé un guidon MotoGP, Randy de Puniet s'est recasé dans l'équipe Aprilia Racing Technologie. Réticent au départ, le Parisien a fini par trouver ses marques et s'est installé au 13e rang des essais de Jerez à 22/1000e de la première MotoGP. Comme Aspar Martinez lui a demandé, De Puniet sera la référence de la catégorie et visera ce titre honorifique. Il semble disposer d'une bonne marge sur ses adversaires qui sont à plus d'une seconde derrière.

Classement de la 3e journée d'essais

1. Casey Stoner (AUS/Honda) 1:38.780
2. Jorge Lorenzo (ESP/Yamaha) à 0.173
3. Dani Pedrosa (ESP/Honda) 0.377
4. Ben Spies (USA/Yamaha) 0.715
5. Cal Crutchlow (GBR/Yamaha) 0.805
6. Valentino Rossi (ITA/Ducati) 0.953
7. Andrea Dovizioso (ITA/Yamaha) 1.080
8. Nicky Hayden (USA/Ducati) 1.139
9. Alvaro Bautista (ESP/Honda) 1.237
10. Stefan Bradl (GER/Honda) 1.318
11. Hector Barbera (ESP/Ducati) 1.507
12. Karel Abraham (CZE/Ducati) 1.799
13. Randy de Puniet (FRA/Aprilia) 1.821 (1er de la catégorie CRT)
...

Xavier Richard @littletwitman