Casey Stoner Honda
Casey Stoner (Honda) | JOSEP LAGO / AFP

Stoner dans son jardin

Publié le , modifié le

Casey Stoner (Honda) a pris une sérieuse option sur une sixième victoire consécutive dimanche lors de "son" Grand Prix d'Australie en dominant tous ses adversaires samedi lors des essais qualificatifs. Incroyable d'aisance sur circuit de Philipp Island, l'Australien a tenu a rappelé à ses adversaires qu'il était dans son jardin. Il a devancé les Espagnols Jorge Lorenzo (Yamaha) et Dani Pedrosa (Honda).

Le plus rapide dès son deuxième tour lancé, l'Australien, qui signe sa 5e position de pointe de la saison - la dernière remontait au Grand Prix d'Allemagne cet été - est demeuré en haut de la feuille de temps pendant toute la session d'une heure.Ceci en dépit d'une chute au premier tiers de ces qualifications en raison d'une perte d'adhérence de son pneu dur à l'arrière. Encore convalescent d'une fracture à la cheville droite, Stoner est retombé sur ses pieds, boitant bas en retournant dans son box.
Enfourchant sa deuxième moto  avec un pneu tendre, il était quelques minutes plus tard le premier pilote -et finalement le seul depuis vendredi - à passer sous la minute et trente secondes au tour juste à mi-séance. Il devait ensuite améliorer par deux fois son chrono pour afficher un temps de 1 min 29 sec 623 dans le 19e de ses 22 tours accomplis.

Sur une autre planète

Joge Lorenzo, leader du championnat du monde le déclarait d'ailleurs à l'issue des seances: "Casey est vraiment sur une autre planète ici. Il semble tellement à l'aise. C'est important de se retrouver juste derrière Casey au premier virage et de tenter de le suivre au moins deux tours". Lorenzo a pris la 2e position, gagnant une demi-seconde sur son meilleur temps de la 3e série d'essais libres effectué dans la matinée. Son adversaire pour le titre, Dani Pedrosa (Honda), 2e du classement avec 23 points de retard, mais victorieux de cinq des six dernières courses, se classait troisième à près d'une seconde de son coéquipier Stoner. Ce dernier espère encore signer un succès sur ses terres, mais sa chute a laissé des traces puisqu'il souffre d'une hanche. Il devrait toutefois pouvoir défendre normalement ses chances d'autant qu'il n'est certain que Lorenzo prenne de gros risques en se portant à l'attaque, puisqu'il peut se permettre de terminer à la troisième place des deux Grand Prix à venir pour pouvoir remporter un deuxième titre mondial en MotoGP même si Pedrosa est vainqueur à chaque fois. . Après tout pour lui, ce qui compte c'est pas être trop loin dans sa lutte directe avec Pedrosa.

Tout juste derrière le trio de tête,  le Britannique Cal Crutchlow, à peine remis d'une forte fièvre et d'une bronchite vise un nouveau podium en course. Son coéquipier chez Tech 3, Andrea Dovizioso est à une seconde et demi de l'Australien et Valentino Rossi, monté 13 fois sur le podium en 15 participations toutes classes confondues à Phillip Island, à deux secondes de la pole...A noter la belle performance du Français Randy de Puniet (Aprilia) qui place la première CRT en 9e position, entre les deux prototypes Ducati de Valentino Rossi et Nicky Hayden.   

Espargaro veut retarder le sacre de Marquez

En Moto 2, Pol Espargaro qui doit impérativement gagner la course dimanche et, dans le même temp,s espérer que son compatriote Marc Marquez ne marque aucun point afin de retarder l'échéance d'un sacre annoncé pour le Catalan, a signé sa septième pole de la saison et le 3e consécutive. Marquez a obtenu le troisième temps à 7/10e de son rival.

Enfin, en Moto 3, le tout récent champion du monde de cette nouvelle catégorie, l'Allemand Sandro Cortese (KTM) a été le plus rapide aux essais. La bataille pour être son dauphin au classement mondial devrait avoir lieu entre Luis Salom, 9e temps et Maverick Vinales, 8e temps, qui a décidé de reprendre le guidon pour finir la saison après avoir claqué la porte et déserté Sepang suite à un différend avec son équipe.