Peugeot Bourdais Spa 08052010
La Peugeot N.3 de Sébastien Bourdais | DR

Six constructeurs pour lancer l'ILMC

Publié le , modifié le

Le nom est un peu barbare et la calendrier un peu léger mais la naissance de l'Intercontinental Le Mans Cup est devenue une réalité. En attendant d'autres grands noms de l'endurance et des circuits mythiques, ils seront six constructeurs à se disputer les premiers titres en 2010. Peugeot et Audi vont ainsi se battre en LMP1 tandis que Porsche, Ferrari, BMW et Jaguar seront opposés en LMGT2.

Trois épreuves sont au programme :les 1000 km de Silverstone (12 septembre - 47 engagés), le Petit Le Mans à Road Atlanta (2 octobre - 48 engagés) et les 1000km de Zhuhai en Chine (7 novembre - 25 à 30 engagés).

DU BEAU MONDE

Epoustouflant vainqueur des 24 Heures du Mans avec un nouveau record à la distance, Audi alignera deux Audi R15+ avec l'ambition d'inscrire son nom en premier au palmarès de ce nouveau championnat international. Mais Peugeot a lui aussi répondu présent à l'invitation de l'ACO et alignera deux 908 HDi FAP officielle, une 3e voiture étant confiée à Oreca pour Silverstone. Fort heureusement, ces deux-là en seront pas seuls. Sur la piste, Aston Martin Racing et le Drayson Racing (Lola-Judd) viendront gonfler les rangs. En LMP2, c'est un duel OAK Racing (Pescarolo Judd) vs Mik Racing (Lola) qui occupera le devant de la scène.

Pour la dernière apparition du LMGT1 avant la refonte de la catégorie en 2011, la bagarre concernera les teams Labre Competition (Saleen), Jloc (Lamborghini), FX Atlas (Saleen) et Nova (Aston Martin). Comme au Mans, c'est en GT2 que le suspense devrait être le plus intense. Porsche, via les teams Flying Lizard (aux USA) et Felbermayr-Proton et
Prospeed (en Europe et en Chine) défiera les Ferrari 430 du Risi Competition (aux USA), d'AF CORSE et CRS (pour les deux autres épreuves). BMW sera aussi de la partie avec une BMW GT2 (Team Rahal-Letterman / Team Schnitzer). Enfin, Jaguar espère renouer avec son glorieux passé en engageant 2 XKR. A noter que Porsche engagera aussi, sous ses couleurs, la toute nouvelle GT Hybride en Amérique et en Chine, mais hors classements.

TROIS QUESTIONS A OLIVIER QUESNEL (PEUGEOT SPORT)

Q : Pourquoi le Team Peugeot Total s’engage-t-il dans l’ILMC 2010 ?

R : « En tant que constructeur, nous voulions d’un championnat international d’endurance pour mettre en avant nos technologies et notre savoir faire dans le Monde et notamment dans des pays importants pour nos marchés. L’ACO nous a écouté et pose les premières pierres d’un édifice prometteur avec ces trois courses en 2010. Ajouté à la réglementation 2011, c’est le début d’un nouveau chapitre pour les courses d’endurance. Nous nous devions donc d’être présents et nous allons tout mettre en œuvre pour essayer de faire gagner une Peugeot dès 2010 sur les trois continents ».

Q : Pourquoi avoir engagé une seule Peugeot 908 HDi FAP officielle à Silverstone ?

R : « Nous nous appuyons également sur la présence de la Peugeot 908 HDi FAP du Team Oreca. Celle-ci marque des points pour Peugeot dans le championnat ILMC. D’autre part elle joue le titre LMS que nous lui souhaitons de remporter. Il y a donc deux Peugeot de pointe capables de marquer des points pour le classement constructeurs ILMC qui nous intéresse. Pour ce qui est de nos pilotes, il était évident d’engager nos « locaux » Nicolas Minassian et Anthony Davidson à Silverstone. Nous avons opté pour partager le plus équitablement possible les courses pour chacun de nos neuf pilotes, à qui, je le rappelle, nous avons renouvelé notre confiance pour 2011. »

Q : Quelles évolutions ont été apportées aux 908 HDi FAP pour ces trois courses ?

R : « Il n’y a pas d’évolutions à proprement dit mais des adaptations. Les voitures seront équipées de leur kit aérodynamique « fort appui » comme ce fut le cas à Spa ou à Sebring. Côté moteur, nous sommes revenus à des bielles en acier ».