Romain Dumas à Pikes Peak
Romain Dumas a frôlé l'exploit à Pikes Peak avec sa Porsche 911 GT3 R | DR

Romain Dumas si près des nuages

Publié le , modifié le

Pour sa première participation à Pikes Peak, la mythique course de côte américaine, Romain Dumas a frôlé la victoire. Le Gardois a terminé à la deuxième place mais à seulement 17/1000e du vainqueur Rhys Millen. Au volant de sa Porsche 911 GT3 R, Dumas décroche toutefois la victoire en catégorie Open.

Avant de prendre le départ, Romain Dumas s’était fixé plusieurs objectifs : remporter sa classe et apprendre un maximum dans l’optique d’un éventuel engagement futur pour viser la victoire générale. Le pilote natif d’Alès, qui a détenu durant plusieurs minutes le nouveau record de Pikes Peak, ne s’est pas contenté d’accomplir ces missions. « Le bilan global est évidemment positif » confie-t-il après cette grande découverte. « Nous avons confirmé nos bons essais en dominant la catégorie Pikes Peak Open. C’était l’ambition affichée au niveau du résultat brut. Je l’ai dit à plusieurs reprises, notre but, avec l’équipe, était aussi de se familiariser à cet environnement qui est très particulier, de prendre nos marques et de récolter de précieuses informations pour l’avenir. C’est le cas, il n’y a pas de doute. Pikes Peak est un mythe qu’il faut savoir apprivoiser et il faut du temps pour cela. Or, nous sommes arrivés lundi, nous n’avions jamais roulé ici… Le team a été excellent et les points positifs sont nombreux. »

Après trois séances d’essais, qui lui avaient permis de découvrir les trois sections qui composent la Pikes Peak International Hill Climb, Romain Dumas a effectué, en course, sa première montée complète. A bord de la Porsche 911 GT3 R, il n’a pas rencontré de problème particulier durant les deux premiers tiers de l’épreuve, avant de faire face à la pluie et la grêle dans la partie la plus haute. « C’est rageant mais nous savions que cela pouvait arriver » avoue le pilote officiel Porsche. « Après 20km et 156 virages, il manque 17 millièmes pour créer un exploit que personne osait imaginer il y a quelques semaines… ou même quelques heures ! Avec l’équipe, nous nous sommes rapidement immergés dans la compétition et on s’est pris au jeu. Nous savions que nous ne pourrions pas rivaliser avec les meilleures « Unlimited », qui sont bien plus puissantes, mais nous n’étions pas si loin. Nous avons su déjouer un certain nombre de pièges alors que nous avions tout à découvrir. Je ne connaissais pas le tracé, la voiture n’avait jamais roulé sur un tel terrain et pourtant nous avons toujours été aux avant-postes. »

Avant de se tourner vers de nouveaux défis, Romain Dumas conclut sur ce challenge américain : « Pour une première participation, nous ne pouvions pas espérer mieux. Cette victoire en catégorie Pikes Peak Open, dans une course légendaire, c’est la récompense de nombreux efforts entamés fin 2007 par un engagement en Rallye. Je suis venu ici avec ma propre équipe, qui a parfaitement préparé cette auto au Pôle Mécanique d’Alès, et nous avons pris beaucoup de plaisir tout au long de la semaine. C’était une très belle aventure humaine et sportive. »

avec communiqué de Romain Dumas