Loeb Sardaigne 2011
Sébastien Loeb sur les routes de Sardaigne | AFP - GIUSEPPE CACACE

WRC/Rallye de Sardaigne: Loeb gère

Publié le , modifié le

Sébastien Loeb gère (Citroën DS3) a conforté son avance en tête du rallye de Sardaigne, 5e manche du Championnat du monde des rallyes (WRC), samedi à Olbia, au terme de la 2e journée (ES9 à ES14). Il devançait le Finlandais Mikko Hirvonen (Ford Fiesta) d 28 secondes, et Sébastien Ogier (Citroën DS3) de 34 secondes. Loeb a parfaitement su gérer les difficultés sur les routes de terre sardes.

Le Français a bien résisté dans la matinée, assez pour prendre un petit avantage sur un groupe de trois pilotes regroupé en onze secondes. Au retour sur le port d'Olbia pour l'assistance de la mi-journée, Mikko  Hirvonen (Ford Fiesta), très en forme, était remonté de la 3e à la 2e place,  aux dépens de Petter Solberg (Citroën DS3) victime d'une crevaison lente dans  l'ES10 (Monte Lerno 1) et retombé à la 3e place, juste devant Sébastien Ogier  (Citroën DS3).

Cinq temps scratch sur six ont été signés samedi par Jari-Matti Latvala (Ford Fiesta), éliminé vendredi matin à la suite d'une erreur de note et reparti en SuperRally, dans les profondeurs du classement, pour tenter de glaner quelques points constructeurs.

Vainqueur au Portugal et en Jordanie, Ogier a continué à appliquer sa  stratégie aussi prudente qu'inhabituelle, adaptée à un rallye qu'il "n'apprécie  pas" et dont il "connaît mal" les spéciales, pour y avoir souvent abandonné  prématurément. Le retour de Mini en Mondial des rallyes a continué sur de bonnes bases, grâce à Dani Sordo toujours 6e, alors que Kris Meeke a préféré couper le  contact dans l'ES10 pour sauver son moteur victime d'une fuite d'eau.

Quatre spéciales sont encore au programme dimanche pour terminer ce rallye.

Classement
1. Sébastien Loeb-Daniel Elena (FRA-MON/Citroën DS3)  2 h 57:05.7
2. Mikko Hirvonen-Jarmo Lehtinen (FIN/Ford Fiesta RS) à  28.3
3. Sébastien Ogier-Julien Ingrassia (FRA/Citroën DS3) 34.6
4. Petter Solberg-Chris Patterson (NOR-GBR/Citroën DS3) 39.5
5. Mads Ostberg-Jonas Andersson (NOR-SWE/Ford Fiesta RS 1:44.9
6. Dani Sordo-Carlos Del Barrio (ESP/Mini Cooper) 2:29.0
7. Ott Tanak-Kuldar Sikk (EST/Ford Fiesta S2000)  5:19.6
8. Juho Hanninen-Mikko Markkula (FIN/Skoda Fabia S2000)    6:08.2

Meilleurs temps dans les épreuves spéciales:
Loeb 4 (ES3, ES4, ES6, ES7), Hirvonen 3 (ES2, ES5, ES8), P. Solberg 1 (ES1), Latvala 3 (ES9 à ES11, ES13, ES14), Ogier (ES12)

Déclarations

Sébastien Loeb: "C'était une grosse journée, pas facile, il y a des portions où ça balayait vraiment fort et où on perdait beaucoup de temps. C'était frustrant et difficile à accepter, il fallait rester motivé, ne pas lâcher et essayer d'en remettre un peu plus dans la suivante.Il y a certains endroits où il n'y avait pas beaucoup de marge. Finalement, ça paye au bout et ça fait plaisir d'être toujours devant. Ca montre que je ne suis pas si vieux que ça Ce n'est pas encore fini, on a une avance correcte, c'est ce qu'il fallait pour dimanche, on a les cartes en mains, il va falloir continuer à attaquer et surtout éviter de faire une faute, après avoir survécu à deux jours de balayage". 

Christian Loriaux (directeur technique de Ford):  "Si on enlève la petite erreur de note du copilote de Jari-Matti, qui n'en fait jamais, et la petite faute de pilotage de Mikko (vendredi), quand il a crevé un pneu alors que ça attaquait quand même moins fort qu'aujourd'hui (samedi), ça montre bien qu'on était sûrement meilleurs en performance que les Citroën ce week-end".

Sébastien Ogier:  "A la régulière, ça semble compliqué pour la victoire, mais tout est possible entre le 2e et le 4e. Je ne suis pas étonné, parce que Sébastien Loeb, on sait ce qu'il est capable de faire. Mais on ne peut que le féliciter du rythme qu'il a tenu aujourd'hui, de ses chronos dans certaines spéciales, il a bien limité la casse".

AFP