WRC : Sébastien Ogier, sept fois champion du monde des rallyes, en cinq chiffres marquants

Publié le , modifié le

Auteur·e : Quentin Ramelet
Sébastien Ogier et Julien Ingrassia titrés pour la 7e fois en WRC
Les Français Sébastien Ogier et Julien Ingrassia titrés pour la 7e fois en WRC. | MIGUEL MEDINA / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Ce dimanche 6 décembre, Sébastien Ogier, au volant de sa Toyota, a été sacré champion du monde des rallyes pour la septième fois de sa carrière. Une performance hors-norme pour le pilote français devenu une véritable légende du WRC. L'occasion pour France tv sport de vous dévoiler les cinq chiffres marquants de Sébastien Ogier.

7 titres de champion du monde

Après une saison 2019 difficile, où il avait terminé 3e du classement général final (derrière Ott Tänak et Thierry Neuville, ndlr), Sébastien Ogier a donc remis les pendules à l'heure. Au terme d'une saison tronquée, composée de 7 rallyes seulement contre les 13 à 15 habituels, le Français et son fidèle co-pilote Julien Ingrassia ont fait preuve d'une insolente régularité pour décrocher ainsi leur 7e titre mondial. Avec cinq podiums dont deux victoires et un seul abandon, les deux hommes ont cru jusqu'au bout au sacre, renversant même l'issue du championnat dans l'ultime rallye de Monza en poussant à la faute leur rival gallois, Elfyn Evans. Ce septième titre mondial, à 36 ans, inscrit un peu plus Sébastien Ogier dans la légende du WRC puisqu'il se rapproche du record absolu de son compatriote Sébastien Loeb (9) et creuse son avance sur les Finlandais Tommi Mäkinen et Juha Kankkunen, titrés à quatre reprises.

17 novembre 2013, pays de Galles. Vainqueurs du rallye de Grande-Bretagne, Julien Ingrassia et Sébastien Ogier célèbrent leur premier sacre mondial en WRC.
17 novembre 2013, pays de Galles. Vainqueurs du rallye de Grande-Bretagne, Julien Ingrassia et Sébastien Ogier célèbrent leur premier sacre mondial en WRC. © BEN STANSALL / AFP

► Sacré avec 3 constructeurs différents

Si Sébastien Ogier, à 36 ans, est dans les temps de passage de Sébastien Loeb (au même âge, l'Alsacien décrochait également son 7e titre mondial, ndlr), il est aussi et surtout devenu le deuxième pilote de l'histoire du Championnat du monde des rallyes à avoir été sacré avec trois constructeurs différents (après Juha Kankkunen entre 1986 et 1993 avec Peugeot, Lancia et Toyota, ndlr). Tout avait commencé avec le team Volkswagen Motorsport, avec qui il a conservé le Graal quatre ans de suite au volant de sa Polo R WRC (2013 à 2016). Entre 2017 et 2018, c'est avec M-Sport World Rally Team qu'il a conduit sa Ford Fiesta au sacre à deux nouvelles reprises. Enfin, cette saison lui a permis d'inscrire son nom dans l'histoire du Toyota Gazoo Racing, triple tenant du titre des 24h du Mans en championnat du monde d'endurance, mais qui n'avait plus remporté le WRC depuis le Français Didier Auriol en 1994 (Toyota Celica Turbo 4WD).

29 octobre 2017, pays de Galles. Julien Ingrassia et Sébastien Ogier, sacrés en 2017 avec M-Sport (Ford Fiesta WRC), fêtent leur titre mondial avec leur team.
29 octobre 2017, pays de Galles. Julien Ingrassia et Sébastien Ogier, sacrés en 2017 avec M-Sport (Ford Fiesta WRC), fêtent leur titre mondial avec leur team. © Geoff CADDICK / AFP

49 victoires en WRC

Ce dimanche, en plus d'un septième titre mondial, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia ont signé une autre performance historique. En remportant le rallye de Monza, en Italie, les deux Français ont porté leur total à 49 succès en WRC ! Seul un tandem, comme souvent, a fait mieux, à savoir Sébastien Loeb et Daniel Elena, vainqueurs de 79 rallyes entre 2002 et 2018 avec Citroën. Si Ogier ne dépassera pas son compatriote, il a de la marge sur la concurrence. Ses poursuivants sont loin, très loin. En troisième position, on retrouve en effet le Finlandais Marcus Grönholm avec 30 succès entre 2000 et 2007. Il faut remonter à 2010, au rallye du Portugal, pour retrouver le premier succès du duo Ogier-Ingrassia. Depuis, il a toujours remporté au moins deux rallyes par saison sauf en 2012 (0 victoire car non inscrit au championnat, ndlr).

30 mai 2010, Portugal. Sébastien Ogier, ici aux côtés de Sébastien Loeb (2e), après sa première victoire en WRC.
30 mai 2010, Portugal. Sébastien Ogier, ici aux côtés de Sébastien Loeb (2e), après sa première victoire en WRC. © VALERY HACHE / AFP

18 rallyes différents dans sa besace

Grèce, Alsace, Australie, Catalogne, Corse, Allemagne, Finlande, Grande-Bretagne, Japon, Jordanie, Mexique, Monte-Carlo, Pologne, Portugal, Sardaigne, Suède, Turquie et enfin Monza : oui, la liste semble interminable mais ce sont bien les 18 rallyes dans lesquels Sébastien Ogier est monté au moins une fois tout en haut de la boîte ! Depuis 2010, aucun asphalte, aucun gravier ou encore aucune neige n'ont su résister au pilote tricolore. Seul Sébastien Loeb, avec 23 rallyes différents remportés, fait encore mieux. Et tel un symbole, c'est dans la principauté de Monaco à Monte-Carlo qu'Ogier et Ingrassia ont le plus souvent triomphé avec six succès de 2014 à 2019. Même tarif au Mexique, du côté de Leon, où le Gapençais s'est imposé à six reprises (2013 à 2015 puis 2018 à 2020).

14 mars 2020, Mexique. Sébastien Ogier et Julien Ingrassia au volant de leur Toyota Yaris WRC sur les routes mexicaines.
14 mars 2020, Mexique. Sébastien Ogier et Julien Ingrassia au volant de leur Toyota Yaris WRC sur les routes mexicaines. © JAANUS REE / RED BULL CONTENT POOL / RED BULL CONTENT POOL VIA AFP

2307 points WRC cumulés en carrière

Ce record, il appartient exclusivement à Sébastien Ogier. Et à Julien Ingrassia évidemment. Avec 2307 points cumulés dans leur carrière en Championnat du monde des rallyes depuis 2008, les deux hommes n'ont pas d'égal. Même Sébastien Loeb, avec 1743 points depuis 1999, ne peut pas se vanter d'avoir fait preuve d'une régularité aussi incroyable et malgré une période beaucoup plus étendue. Car au-delà du record, c'est bien ça qu'il faut retenir : depuis 2008, en douze saisons WRC disputées, Ogier et son fidèle compagnon de route ont terminé sept fois au sommet mais aussi deux fois troisièmes (2011 et 2019), et une fois quatrièmes (2010). Des géants tout simplement.

à voir aussi Rallye de Monza : Sébastien Ogier, renversant en Italie, s'impose et remporte un 7e titre en WRC Rallye de Monza : Sébastien Ogier, renversant en Italie, s'impose et remporte un 7e titre en WRC