Loeb

WRC : L'étape du championnat du monde au Chili annulée

Publié le , modifié le

Le Chili a annulé l'organisation de l'étape du Championnat du monde des rallyes prévue en avril à cause de la grave crise sociale qui secoue le pays, a annoncé le président de la Fédération automobile locale.

Il n'y aura pas d'étape de championnat du monde des rallyes au Chili. "C'est avec une grande tristesse que nous avons annulé, l'organisation a été prévenue, c'est officiel", a déclaré Mauricio Melo, le président de la Fédération automobile locale, regrettant le manque de garanties concernant "les conditions de sécurité" nécessaires pour disputer la course dans le sud du pays. 

Cette étape, prévue du 16 au 19 avril dans la région de BioBio (au sud du Chili), aurait dû intervenir le même mois que le référendum sur une nouvelle Constitution. Le Chili connait actuellement sa pire crise sociale en trois décennies, portée par des revendications sociales comme la hausse du salaire minimum et marquée par de violents affrontements. En plus de quarante jours de protestation, Santiago ainsi que d'autres villes ont connu des pillages et des incendies de centres commerciaux à répétition.

Les partis politiques ont conclu le 15 novembre un accord historique au Parlement pour organiser un référendum en avril 2020 sur une nouvelle Constitution remplaçant celle héritée de la dictature d'Augusto Pinochet (1973-1990). La crise au Chili a fait 23 morts, dont cinq après l'intervention des forces de sécurité, et plus de 2.000 blessés. 

Cette nouvelle annulation s'ajoute à une longue liste de manifestations sportives, culturelles, économiques ou internationales suspendues ou reportées, tels le sommet de l'APEC (Forum de coopération économique Asie-Pacifique) ou la conférence de l'ONU sur le climat COP25. Côté sportif, outre la suspension du championnat de football, les joueurs de la sélection nationale, parmi lesquels Arturo Vidal (FC Barcelone) ou Alexis Sanchez (Inter Milan), ont décidé de soutenir le mouvement social en refusant de disputer un match amical prévu à Lima contre le Pérou le 19 novembre.

La finale de la Copa Libertadores, l'équivalent sud-américain de la Ligue des champions de l'UEFA, a également dû être délocalisée de Santiago à Lima en raison de la crise. En revanche, l'édition 2021 et 2022 de l'étape chilienne du Championnat du monde des rallyes est maintenue, a assuré M. Melo. 

à voir aussi Copa Libertadores : Une finale sous haute tension Copa Libertadores : Une finale sous haute tension
AFP