Jari-Matti Latvala
Jari-Matti Latvala | BASTIEN BAUDIN / AUSTRAL / DPPI media

WRC : Latvala et Hänninen dans les Toyota Yaris en 2017

Publié le , modifié le

Deux pilotes finlandais, Jari-Matti Latvala et Juho Hänninen, seront titulaires dans les nouvelles Toyota Yaris engagées en 2017 dans le Championnat du monde des rallyes (WRC), a annoncé mardi la marque japonaise lors de la présentation de son équipe à Helsinki.

Le prochain Mondial des rallyes débutera fin janvier par le traditionnel Monte-Carlo. Latvala a été libéré par Volkswagen suite au récent et inattendu retrait de la marque allemande, alors que l'expérimenté Hänninen a été le pilote d'essai de Toyota pendant toute la préparation du retour de la marque japonaise, depuis plus d'un an. Le président de l'écurie, Akio Toyoda, a souhaité mardi exprimer sa "gratitude" et son "respect" envers tous les fans "qui ont attendu 17 ans" le retour de Toyota en WRC. Ses derniers titres mondiaux ont été glanés dans les années 90 par l'Espagnol Carlos Sainz, le Finlandais Juha Kankkünen et le Français Didier Auriol. Le patron opérationnel de l'équipe sera un autre Finlandais, Tommi Mäkinen, quatre fois champion du monde des rallyes... face aux pilotes Toyota. Il avait fait essayer la nouvelle Yaris à Sébastien Ogier (ex-VW). Mais le quadruple champion du monde français a choisi de signer avec l'écurie semi-privée M-Sport, qui engagera en 2017 des nouvelles Ford Fiesta.

L'équipe Toyota de rallye sera basée en Finlande et profitera du savoir-faire accumulé par Toyota en Allemagne, où est basée l'équipe d'endurance -et où l'était celle de F1-, et au Japon, où se trouvent les services de recherche du géant de l'industrie automobile. Un troisième pilote finlandais, le jeune Esapekka Lappi, sera dans un premier temps pilote d'essai, car deux Yaris seulement seront alignées en début de saison. Les voitures de la catégorie WRC, en 2017, seront plus puissantes et plus agressives, grâce à un changement de règlementation technique mûrement réfléchi par toutes les équipes impliquées. Le WRC 2017 mettra aux prises trois équipes d'usine, Toyota, Citroën, qui avait pris du recul en 2016, et Hyundai, vice-championne du monde cette année, ainsi qu'une écurie semi-privée, M-Sport, bénéficiant toujours du soutien officieux de Ford, son partenaire de longue date.

AFP

Rallye