Sébastien Ogier au volant de sa Citroën
Sébastien Ogier au volant de sa Citroën | PAU BARRENA / AFP

WRC : Citroën arrête son engagement suite au départ de Sébastien Ogier

Publié le , modifié le

L'aventure de Citroën en WRC s'arrête ! Au terme d'une réunion de crise ce mercredi, le constructeur français a annoncé la fin de son engagement dans le championnat du monde des rallyes dès la saison prochaine (2020). Ce retrait, initialement prévu pour 2022, a été précipité par le départ de Sébastien Ogier de l'écurie.

"Suite à la décision de Sébastien Ogier de quitter Citroën Racing à l’issue de cette saison 2019 en Championnat du Monde des Rallyes, Citroën a décidé de mettre un terme à son programme sportif en WRC 2020 du fait de l’absence de pilote de pointe disponible pour la saison 2020", a déclaré le constructeur ce mercredi dans un communiqué

"L’engagement de Citroën Racing avec ses deux C3 WRC et ses équipages Ogier/Ingrassia et Lappi/Ferm était acté sur deux ans (2019 - 2020). Sans Sébastien Ogier et sans pilote de premier rang disponible pour jouer un titre, Citroën prend la décision d’arrêter son programme en WRC par anticipation", est-il encore écrit.

Citroën affiche à son palmarès huit titres constructeurs en Championnat du monde des rallyes (2003, 2004, 2005, 2008, 2009, 2010, 2011 et 2012), neuf titres pilotes (2004, 2005, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011 et 2012), 102 victoires (un record) et 257 podiums. Présente en Mondial entre 1984 et 1986 puis lors de la grande majorité des années 2000 et 2010, Citroën avait fait son retour en WRC en 2017 après un an d'absence et pris la quatrième et dernière place au championnat des constructeurs cette année-là et la suivante. Sur cette dernière période, elle n'a gagné que six des quarante épreuves auxquelles elle a participé.

Quel avenir pour Ogier ? 

Le départ du sextuple champion du monde des rallyes, Sébastien Ogier a précipité les choses. Le Français est désormais pressenti chez Toyota la saison prochaine, qui cherche un remplaçant à l'Estonien Ott Tänak, champion du monde 2019, parti chez Hyundai. Ogier, qui avait retrouvé Citroën en début de saison avec un contrat de deux ans et l'objectif de conquérir un septième titre mondial d'affilée avec un troisième constructeur différent, a dû finalement se contenter d'une troisième place au classement des pilotes remporté par l'Estonien. Avec ses six couronnes, Ogier est le deuxième pilote le plus titré de l'histoire du WRC derrière Loeb (9).
 

France tv sport francetvsport