Ogier Volkswagen Catalogne
Sébastien Ogier, ici au volant de sa VW Polo, devra changer d'écurie en 2017 | BASTIEN BAUDIN / AUSTRAL / DPPI

Volkswagen devrait arrêter le rallye à la fin de l'année

Publié le , modifié le

Volkswagen, quadruple champion du monde des constructeurs, aurait décidé de quitter le championnat des rallyes (WRC) à la fin de la saison 2016, soit après le rallye d'Australie (17-20 novembre). C'est ce que révèle mardi le site britannique Autosport.

Selon les informations, la décision de se retirer du WRC aurait été prise lors d'un Conseil d'administration à Wolfsburg, le siège de VW. Pourtant, porté par ses bons résultats avec son fer de lance, le Français Sébastien Ogier, quadruple champion du monde des pilotes, le constructeur allemand se trouvait dans une excellente dynamique, et même s'il avait déjà évoqué la possibilité de stopper la compétition, un sursis d'un an était espéré, la Polo-R de 2017, correspondant à une nouvelle réglementation, étant quasiment prête à courir. 

Aucun communiqué n'a encore explicité les raisons de ce choix de la part du groupe Volkswagen, et d'une marque fragilisée par le scandale du "dieselgate" aux Etats-Unis, une affaire de moteurs truqués pour tenter d'échapper aux normes anti-pollution en vigueur outre-Atlantique. La semaine dernière, c'est Audi, autre marque du groupe, qui avait annoncé son retrait du championnat du monde d'endurance. 

Toujours est-il que cette décision aura des conséquences sur le championnat du monde des rallyes, pour lequel Ogier va devoir s'appliquer à trouver un nouveau volant.

Christian Grégoire