Loeb roue levée village Alsace 022010
Loeb (Citroën) attaque dans son Alsace natale | DR

Une Power Stage à Haguenau

Publié le , modifié le

Déficitaire malgré un énorme succès populaire en 2010, le Rallye de France en Alsace va essayer de corriger le tir. Aux manettes de l'organisation, Dominique Serieys a présenté lundi quelques modifications sur le parcours. L'ordre des étapes 1 et 2 a ainsi été inversé par rapport à l'an dernier. Dimanche, une power stage dans les rues de Haguenau, la ville natale de Sébastien Loeb, clôturera l'épreuve.

Le rallye débutera le vendredi 30 septembre dans le Bas-Rhin avant de prendre la direction des Vosges. La dernière spéciale du jour a été tracée au cœur de la Ville de Mulhouse ; dédiée en priorité au spectacle, elle se disputera sur un tracé d’environ 3 kilomètres. Deux nouvelles spéciales apparaissent également au programme de la dernière étape, disputée le dimanche 2 octobre. Totalement inédites, ces épreuves de classement d’une dizaine de kilomètres, baptisées Gravières de Bischwiller et Vignoble de Cleebourg sont tracées sur des routes typiques, au cœur de la région alsacienne.

Le Rallye de France-Alsace 2011 en chiffres
1261,74 kilomètres de parcours au total
12 épreuves spéciales différentes, totalisant 349,20 kilomètres
912,54 kilomètres de liaison

"Cette année encore, notre objectif est d’offrir un spectacle du plus haut niveau possible, proposé à tous gratuitement, mais également d’assurer une organisation sportive et technique exemplaire, tant pour les concurrents, que pour le public, a indiqué Nicolas Deschaux, Président de la Fédération Française du Sport Automobile. En effet, la sécurité et le respect de l’environnement sont au cœur de nos priorités, afin que l’ensemble des parties prenantes du Rallye de France-Alsace 2011 suivent une démarche responsable."

Et la FFSA de passer à l'attaque. "On a directement impliqué l’ensemble des organismes attachés à la protection de l’environnement, ainsi que les services de l’Etat, afin de travailler en concertation et de mener une politique de prévention et de sensibilisation, a ajouté Nicolas Deschaux. Cette démarche fédérale se traduira par des actions concrètes sur le terrain, relayées par la diffusion de messages de sensibilisation dans les médias, mais aussi par le management de plus de 1000 personnes, ayant pour mission, avant et pendant le Rallye, d’assurer la sécurité du public et des équipages." Il ne restera qu'à Sébastien Loeb et Sébastien Ogier d'assurer le spectacle.